Sécurité civile - Organisation d’un exercice de Sauvetage aéroterrestre (SATER)

 
 

Jeudi 18 mars 2021, un exercice sauvetage aéroterrestre (SATER) a été organisé par le service des urgences aéronautiques de Lyon (ARCC) en collaboration avec la préfecture de la Haute-Vienne. Les services ne connaissaient ni le lieu, ni le scénario.

Cet exercice avait pour objectifs de vérifier les procédures de déclenchement et de coordination des dispositifs ORSEC (1) - SATER (2) et d’entraîner les participants à l’exécution d’une opération de recherche et de sauvetage dans le cadre d’un accident aérien civil ou militaire. Les phases Bravo et Charlie du plan SATER (Sauvetage AéroTerrestre) ont été activées.

L’exercice s’est déroulé en deux phases :

► la première phase était consacrée à l’entraînement de moyens aériens. Trois hélicoptères de la SAG de Limoges, de la sécurité civile de La Rochelle et de l’armée de l’air de Cazaux se sont relayés à tour de rôle pour s’entraîner à la recherche d’une balise déclenchée par un aéronef. Les trois hélicoptères ont trouvé le lieu du crash ;

Crédit photos : Armée de l'Air et de l'Espace

► la deuxième phase était consacrée à l’exécution d’une opération de recherche et de sauvetage mobilisant des moyens terrestres.

Le scénario était le suivant : à 10h35, le service des urgences aéronautiques de Lyon signale la disparition d’un aéronef et le déclenchement d’une balise de détresse. L’appareil, un avion de tourisme jaune et bleu avec deux personnes à son bord a décollé à 09h45 de Poitiers et se dirigeait vers Saint-Flour.

Le centre opérationnel départemental est activé à la préfecture de la Haute-Vienne et les dispositions spécifiques SATER du dispositif ORSEC sont déclenchées. M. Sébastien BRACH, sous-préfet, directeur de cabinet, supervise les opérations.

Une zone de recherche est déterminée au nord-est de Limoges et des moyens de recherche mobiles sont engagés sur le terrain issus de la compagnie de la gendarmerie de Limoges et de cinq équipes de l’association départementale des radio-amateurs au service de la sécurité civile (ADRASEC).

Grâce aux recherches menées par l'ADRASEC, à quelques témoignages et au plan de vol de l’avion, l'épave de l'avion est découverte à 13h00 à proximité du lieu-dit Lafont sur la commune de Royère.

Les sapeurs-pompiers se rendent sur place mais malheureusement sur les deux passagers de l'avion, une personne est décédée et une gravement blessée.

L'exercice de ce jeudi 18 mars a mobilisé environ 100 personnes de l’ARCC, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers, de l’ADRASEC, de la préfecture et de la Délégation militaire départementale (DMD) pendant environ 2h30. Il s’est parfaitement déroulé et a révélé la coordination et la qualité du partage des informations entre les différents acteurs mobilisés à l’ARCC, au centre opérationnel départemental et sur le terrain.

L’ARCC de Lyon coordonne ainsi une vingtaine d’exercices SAR par an. Ce type d’exercice est organisé environ tous les cinq ans dans chaque département.

► Gratuit et utilisable 24h/24, 7j/7, le numéro d'appel d'urgence aéronautique 191 est utilisable pour tout usager en situation de détresse, par tout témoin direct d'un accident d'aéronef, ou par toute personne inquiète de la disparition d'un aéronef et de ses occupants.

(1) Organisation de la réponse de sécurité civile

(2) Sauvetage aéroterrestre