Actualités

Aménagement de la RN 147 - Comité de pilotage du mardi 5 janvier 2021

 
 
Conformément aux annonces de Monsieur Jean-Baptiste DJEBBARI, ministre délégué, chargé des Transports, une réunion s’est tenue dans chaque département concerné dont celui de la Haute-Vienne ce mardi 5 janvier 2021 à la préfecture.

L’amélioration des conditions de circulation sur la RN147, axe reliant les deux anciennes capitales régionales que sont Poitiers et Limoges, est une priorité de l’État.

Conformément aux annonces de Monsieur Jean-Baptiste DJEBBARI, ministre délégué, chargé des Transports, une réunion s’est tenue dans chaque département concerné dont celui de la Haute-Vienne ce mardi 5 janvier 2021 à la préfecture. Cette réunion avait pour objet d’examiner les différentes opérations d’aménagement de la RN 147 au regard de l’actuel Contrat de plan État-Région (CPER) et l’hypothèse d’une mise à 2x2 voies intégrale de l’axe par le biais d’une concession autoroutière.

Concernant le projet d’autoroute concédée, cette opération nécessitera la saisine de la Commission nationale du débat public dès 2021.

Les opérations qui devaient se faire dans le cadre du CPER actuel, le seront dans le cadre d’un CPER prorogé de deux ans. Deux créneaux de dépassement concernés seront donc entamés d’ici 2022.

Les opérations qui ne pourront pas s’engager d’ici 2022, notamment la mise à 2 x 2 voies de la RN 147 au Nord de Limoges, seront prioritaires dans le cadre de la prochaine contractualisation sur les infrastructures qui sera préparée en 2021.

Par ailleurs, un point a été fait sur les investissements ferroviaires dans la mesure où ce sont 2,5 Md € qui sont investis sur la ligne Paris - Orléans - Limoges - Toulouse (POLT) : 1,6 Md € pour la régénération complète prise en charge par SNCFSociété nationale des chemins de fer français Réseau, 450 M € pour le renouvellement du matériel roulant, 140 M € inscrits aux contrats de plan État-Région pour améliorer la fiabilité et la sécurité sur la ligne, auxquels s'ajouteront 385 M € supplémentaires pour des travaux de modernisation des voies (330 M € entre Étampes et Limoges et 55 M € entre Limoges et Montauban).

Sur la ligne Angoulême-Limoges, 1 M € est d'ores et déjà mobilisé en plan de relance par l’État pour engager les études préliminaires.