Les dérives sectaires : repérer et lutter

 
 
Les dérives sectaires : repérer et lutter

La période que traverse le pays dans le contexte inédit de la pandémie de Covid-19 forme un terreau propice au développement de phénomènes sectaires.

Par l’effet conjugué des réseaux sociaux et de la fragilisation accrue de publics déjà vulnérables, ce phénomène augmente à bas bruit : au plan national, la MIVILUDES a reçu 3000 signalements en 2020, soit une augmentation de 40 % par rapport aux années précédentes.

En Haute-Vienne, dans un département qui reste en grande partie préservé de ce risque, une vigilance constante doit s’exercer. En lien avec la MIVILUDES, la préfecture anime une cellule de coordination chargée d’analyser les signalements. Elle est à disposition des maires qui pourraient avoir repéré dans leur commune des comportements pouvant s’apparenter à de telles dérives.

Qu’est-ce qu’une dérive sectaire ?

Il n’existe pas de définition légale de la dérive sectaire. Cependant, la Miviludes a élaboré une définition qui découle de la loi About-Picard de 2001 sur l’abus frauduleux de l’état d’ignorance et des travaux parlementaires sur le phénomène sectaire.

La dérive sectaire est un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société.

Comment déceler dans un comportement individuel ou de groupe, une influence sectaire ?

Quelques critères peuvent alerter :

- Déstabilisation mentale, perte d’esprit critique et de repères ;

- Engagement exclusif pour le groupe et adoption d’un langage propre au groupe, soumission absolue, dévouement total aux dirigeants ;

- Rupture avec l’environnement, avec la famille, les amis, démission ou perte d’emploi ;

- Changement brutal et inexplicable de comportement, isolement ;

- Exigences financières exorbitantes ;

- Existence d’atteintes à l’intégrité physique et psychique ;

- Embrigadement des enfants ;

- Existence et importance des démêlés judiciaires ;

- Discours anti-social : diabolisation du monde extérieur ;

- Troubles à l’ordre public

- Perturbation du fonctionnement des services publics -Non respect des règles ERP ou sanitaires ;

- Détournement des circuits économiques traditionnels ;

- Publication de documents ayant une apparence officielle, destinés à dénigrer l’action publique.

Comment signaler une dérive sectaire ?

Vous êtes confronté à une situation qui vous fait penser à une dérive sectaire ?

Vous pouvez :

- alerter la cellule de lutte contre les dérives sectaires à

pref-prevention-radicalisation@haute-vienne.gouv.fr

- saisir directement la MIVILUDES : https://www.derives-sectes.gouv.fr/

- saisir le Procureur de la République près le Tribunal Judiciaire de Limoges.

Un numéro vert est également à votre disposition pour signaler les phénomènes de radicalisation violente : 0 800 005 696