Rassemblements festifs organisés par les jeunes

 
 

Le guide de la médiation pour les rassemblements festifs organisés par les jeunes est le premier outil méthodologique sur le sujet, conçu au niveau interministériel.

Edité pour la première fois en 2016, cette nouvelle version actualisée en 2021, intègre de nouveaux types de rassemblements festifs et prend en compte la crise sanitaire liée à la COVID 19. Le comité de pilotage ayant rédigé ce guide invite les lecteurs à s’informer de l’évolution de la réglementation sur le sujet sanitaire.

Les autres thématiques abordées (sécurité, médiation, environnement etc..) ont une dimension pérenne.

Le guide « médiation des rassemblements festifs organisés par les jeunes, spécial Fêtes spontanées et Freeparty » a pour objet de rappeler les éléments de base en termes de réglementation et de prévention des risques à tous les acteurs qui interviennent dans la gestion de ce type de rassemblement, dont les médiateurs.

Par ailleurs, le guide développe et actualise la fiche réflexe diffusée depuis 2010 par les ministères de l’Intérieur et le ministère chargé de la jeunesse.
Cet outil méthodologique à visée opérationnelle est le fruit d’un travail entre plusieurs partenaires :
le ministère chargé de la jeunesse
le ministère de l’Intérieur,
le ministère de la Justice,
la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites
addictives (MILDECA),
le ministère des solidarités et de la santé,
le ministère de la Culture,
L’association des maires de France,
L’association « Freeform » (association de ressource et de soutien aux organisateurs de rassemblements festifs)

Il est destiné :
1) aux services de l’État
Préfectures : cabinets, services départementaux ou régionaux en charge de la protection civile, médiateurs départementaux pour les rassemblements festifs organisés par les jeunes, chefs de projets MILDECA, Police nationale, Gendarmerie nationale, Douanes, Services régionaux et départementaux de la jeunesse, de l’engagement et des sports (DRAJES et SDJES) au sein des rectorats et DSDEN, Services des procureurs de la République via le ministère de la Justice, Agences régionales de santé (ARSAgence Régionale de Santé).
2) aux collectivités locales (mairies, communautés de communes, …) ;
3) aux acteurs de secours, de prévention et de réduction des risques (Pompiers -SDIS, SAMU, associations de prévention CSAPA, CAARUD, associations de réduction des risques, d’auto-support et de santé communautaire), maison des adolescents ;
4) aux associations et fédération de jeunesse et d’éducation populaire.

Téléchargez le guide de la médiation édition 2021

Guide_Rassemblement_Festif_2021_IDE_C