Les plans communaux de sauvegarde, une réponse de proximité aux situations de crise

 
 
Les plans communaux de sauvegarde, une réponse de proximité aux situations de crise

Le plan communal de sauvegarde est le maillon local de l’organisation de la sécurité civile. Par sa connaissance du terrain et ses rapports avec la population, le maire est l’élément fondamental de ce dispositif.

Le plan communal de sauvegarde (PCS) est l’un des outils permettant de faire face à des évènements de sécurité civile, qu’il s’agisse de catastrophes majeures atteignant fortement la population ou d’accidents plus courants, tels que des incendies ou des accidents de la circulation.

Premier maillon de la chaîne ORSEC, le plan communal sauvegarde a pour objectifs d’identifier et de formaliser :

— les risques auxquels la commune est particulièrement exposée (aléas naturels, technologiques, etc. et enjeux afférents) ;

— les moyens humains et matériels susceptibles d’être mobilisés ;

— et surtout, l’organisation communale prévue pour y répondre (modalités d’activation du PCS, rôle de chacun, alerte de la population, soutien de la population…).

En Haute-Vienne, 59 communes sont concernées par un plan de prévention des risques ou par un plan particulier d’intervention (PPI) et sont, de ce fait, soumises à l’obligation réglementaire de réalisation d’un PCS.

A ce jour, 42 PCS ont été approuvés ce qui représente un taux de couverture de 88 % de la population concernée par une obligation.

Un travail reste donc à produire pour les communes ne l’ayant pas encore réalisé, qu’elles soient soumises ou non à cette obligation : en effet, toute commune a intérêt à disposer d’un tel document, qui permet d’apporter une réponse préparée et coordonnée à tout événement susceptible de se produire.

La Direction départementale des territoires (DDT), en lien étroit avec la préfecture (service des sécurités – service interministériel de défense et de protection civiles), a mis en place depuis 2010 une démarche à destination des communes soumises à obligation, afin de les accompagner dans la réalisation des documents. Ces services de l’ÉtatPCShh sont à la disposition des communes qui le souhaitent.

Dans cette attente, le ministère de l’Intérieur a établi un guide pratique qui permet aux communes de commencer à préparer leurs plans communaux de sauvegarde : disponible ici