Hydroélectricité

Hydroélectricité

 
 

Cadre général

L’hydroélectricité est la deuxième source de production électrique derrière le nucléaire et la première source d’électricité renouvelable en France. Cette filière est importante pour le système électrique à plusieurs titres, notamment en termes d’équilibre et de sécurisation du réseau. L’enjeu actuel pour l’État est d’assurer la modernisation et la compatibilité du parc aux exigences accrues de sécurité et d’environnement d’une part, et de permettre l’exploitation du gisement résiduel d’autre part. Pour en savoir plus sur cette énergie, consultez la page dédiée du site internet du ministère en charge de l’énergie .

Situation en Haute-Vienne

L’hydroélectricité est la première source de production d’électricité renouvelable en Haute-Vienne en 2021. La puissance hydroélectrique installée est d’environ 123 MW au 1er janvier 2022 (112 MW pour l’éolien et 91 MW pour le photovoltaïque). L’hydroélectricité a produit 317 GWh en 2021, soit l’équivalent de la consommation moyenne d’environ 140 000 personnes (223 GWh pour l’éolien et 92 GWh pour le photovoltaïque). Ainsi, pour 1 MW de puissance installée, l’hydraulique produit environ 3 GWh, l’éolien 2 GWh et le photovoltaïque 1 GWh sur une année en moyenne avec les technologies actuelles.

Source : https://oreges.arec-nouvelleaquitaine.com/

Hors auto-consommation, au 1er janvier 2022, la Haute-Vienne compte 11 centrales hydroélectriques concédées et 38 autorisées pour des puissances installées de 45 kW pour la plus petite à 63 500 kW pour la plus importante.

Source : https://opendata.reseaux-energies.fr/

roue-moulin

Régime juridique

Conformément à l’art. L.511-1 du code de l’énergie, nul ne peut disposer de l’énergie des lacs et des cours d’eau, sans une concession ou une autorisation d’État, y compris pour les petites installations individuelles de particuliers en auto-consommation.

Le régime de la concession d’État s’applique aux aménagements de puissance supérieure à 4,5 MW. Ceux localisés en Haute-Vienne sont suivis par la DREAL Nouvelle-Aquitaine. Plus d’informations sur la rubrique dédiée de son internet .

Les aménagements de plus petite puissance dépendent du régime de l’autorisation préfectorale. On parle alors de petite ou micro-hydroélectricité. Ils sont suivis par la DDT de la Haute-Vienne.

Stratégie de développement de la micro-hydroélectricité

En lien avec les politiques nationale et régionale de développement des énergies renouvelables, l’État s’engage pour le développement de la filière hydroélectrique en Nouvelle-Aquitaine. La stratégie consiste notamment à favoriser les projets de petite hydroélectricité hors des sites présentant une sensibilité environnementale particulière et dans le respect des enjeux paysagers et patrimoniaux. Télécharger et lire la stratégie régionale de l’État

La Haute-Vienne a été choisie comme territoire d’expérimentation de cette ambition pour le développement de la micro-hydroélectricité (Puissance < 500 kW) en raison d’une hydrologie plutôt favorable et de la subsistance de nombreux seuils en bon état d’anciens moulins à eau.

moulin-hydro

Contact

Vous avez un projet de mise en service d’un équipement hydroélectrique en Haute-Vienne ? Vous êtes propriétaire d’un ancien moulin ou d’un seuil en Haute-Vienne et souhaitez plus d’informations quant à l’opportunité de les remettre en service pour produire de l’électricité renouvelable ?

Adressez un message, avec vos coordonnées, accompagné d’un maximum d’informations et de documents relatifs au site envisagé à l’adresse suivante : ddt-87-hydroelectricite@haute-vienne.gouv.fr

Un agent de la DDT prendra contact avec vous pour vous accompagner dans votre projet.

moulin+chateau