Communiqués de presse

Confinement et régulation de la faune sauvage

 
 

Une dérogation limitée et strictement encadrée pour les activités de chasse afin d’éviter l’accroissement des dégâts aux cultures, aux forêts et aux biens.

Afin de maintenir une régulation de la faune sauvage, dès lors que le confinement intervient en pleine période de chasse, et de limiter les dégâts aux cultures, aux forêts et aux biens dans le département, Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne, a décidé, après avoir recueilli l’avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage, d’accorder une dérogation limitée à la période de confinement, pour certaines opérations de régulation de la faune sauvage, déclarées d’intérêt général.

Ainsi, pendant la durée du confinement, la chasse du sanglier, du cerf et du chevreuil est autorisée à titre dérogatoire. Seule la chasse en battue de ces espèces est possible.

Par ailleurs, la régulation des espèces animales susceptibles d'occasionner des dégâts peut également être mise en œuvre dans le respect strict des conditions fixées par l'arrêté préfectoral.

Afin de lutter contre la propagation de la Covid-19 et garantir la sécurité sanitaire des chasseurs, un protocole sanitaire renforcé devra être respecté (interdiction des rassemblements conviviaux, port du masque obligatoire lors des consignes et dans les véhicules, respect de la distanciation,...).