Actualités

Informations CORONAVIRUS en Haute-Vienne

 
 
Informations CORONAVIRUS en Haute-Vienne

Retrouvez l'ensemble des mesures en vigueur dans le département de la Haute-Vienne.

Éducation

Les protocoles dans les établissements scolaires ont été simplifiés. L’objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes. Ainsi :

  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, il ne sera plus demander aux parents de venir chercher leur enfant immédiatement, ils pourront attendre la sortie scolaire.
  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests (au lieu d’un test PCR suivi de deux autotests) gratuits.
  • Enfin, il ne sera plus demandé aux parents de produire une attestation après chaque autotest : une unique attestation sera demandée.

En réponse à la grève des enseignants du jeudi 13 janvier, le ministre de l'Éducation de la Jeunesse et des Sports a annoncé plusieurs mesures, dont la distribution de 5 millions de masques FFP2 pour les personnels des établissements scolaires .


« Pass sanitaire »

  • Depuis le 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le « pass sanitaire ». Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.
  • Le « pass vaccinal » entrera en vigueur le 24 janvier 2022, sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel. Il concernera toutes les personnes de 16 ans et plus.

Vaccination

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus.
  • À partir du 24 janvier, le rappel vaccinal est ouvert à tous les adolescents de 12 à 17 ans.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord des deux parents.

Pour trouver un rendez-vous, consultez le site sante.fr ou contactez le 0 800 009 110.

Plus d'informations sur la vaccination : la vaccination contre la Covid-19 sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé .


Isolement

Les règles d'isolement et de quarantaine ont évolué en cas d'infection au Covid-19 ou de cas contact. L'objectif est de faire face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron et de maintenir, dans le même temps, la vie socio-économique en France. Retrouvez l'intégralité des nouvelles règles en cliquant ici .

  Je suis vacciné (dose de rappel comprise) Je suis non vacciné (ou schéma vaccinal incomplet)
Si je suis cas contact

Je fais immédiatement un test PCR/antigénique

  • s'il est négatif : je fais un autotest à J+2 et J+4* ;
  • s'il est positif : je deviens un cas et je respecte la durée d'isolement.

* Si je suis positif, je fais un test antigénique ou PCR. Si je suis toujours positif, je deviens un cas et je respecte la durée d'isolement selon mon statut vaccinal.

  • je m'isole 7 jours ;
  • je réalise un test antigénique au PCR à l'issue de mon isolement*.

* Si je suis positif, je deviens un cas et je respecte la durée d'isolement selon mon statut vaccinal.

Si je suis positif à la Covid-19
  • je m'isole 7 jours si symptomatique ;
  • 5 jours si pas de symptômes depuis 48h et si je fais un test antigénique ou PCR au résultat négatif au 5e jour.
  • je m'isole 10 jours si symptomatique
  • 7 jours si pas de symptômes depuis 48h et si je fais un test antigénique ou PCR au résultat négatif au 7e jour.

Pour les enfants de moins de 12 ans, les règles d'isolement sur les mêmes que pour les personnes au schéma vaccinal complet.


Tests

  • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

Travail

  • À partir du 2 février, le recours au télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
  • Par ailleurs le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise évolue dès le 3 janvier. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici .

Rassemblements et loisirs (jusqu'au 24 janvier 2022)

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout sont interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite.
  • Les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

À noter qu'à partir du 2 février :

  • Les  jauges seront levées dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire.

À noter qu'à partir du 16 février :

  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire.
  • Les concerts debout pourront reprendre dans le respect du protocole sanitaire.
  • La consommation sera à nouveau possible dans les stades, cinémas et transports, de même que la consommation debout dans les bars.

Port du masque

La préfète de la Haute-Vienne, après consultation des élus et au-delà de la mesure nationale, a décidé de prolonger l'arrêté portant obligation du port du masque partout dans les communes de plus de 3500 habitants (1) et dans certains lieux de rassemblement du public sur le reste de l'ensemble du département (2) jusqu’au 4 février 2022.

1. Les communes concernées sont : Aixe-sur-Vienne, Ambazac, Bellac, Condat, Couzeix, Feytiat, Isle, Le-Palais-sur-Vienne, Limoges, Panazol, Rilhac-Rancon, Rochechouart, Saint-Junien, Saint-Léonard-de-Noblat, Saint-Yrieix-la-Perche,Verneuil-sur-Vienne.

2. sur le reste du département dans les lieux et circonstances suivantes :

  • dans tous les commerces, services, marchés, brocantes, braderies, vide-greniers, et dans toutes manifestations revendicatives, culturelles ou festives ;
  • dans les files d’attente et sur les parcs de stationnement des commerces à leurs jours et heures d’ouverture ;
  • à moins de 50 mètres des établissements scolaires (publics et privés), des crèches, des autres établissements d’accueil du jeune enfant et accueils collectifs de mineurs ;
  • à moins de 50 mètres des entrées réservées au public des établissements culturels, artistiques et sportifs ;
  • dans les cours de récréation de l’ensemble des établissements scolaires, pour tous les élèves de plus de 6 ans.

Gestes barrières

  • Le port du masque est obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.
  • Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés lors des fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masque, aérer régulièrement les lieux clos, etc. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les grands rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

À noter qu'à partir du 2 février, le port du masque ne sera plus obligatoire à l'extérieur.

Port du masque, aération, lavage des mains : adoptons les bons réflexes.


Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Le Gouvernement assouplit les mesures sanitaires aux frontières avec le Royaume-Uni pour les personnes vaccinées.

Toutes les informations sur la situation sanitaire sont disponibles sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24h/24).

► Consultez notre rubrique COVID-19 : en Haute-Vienne .