Actualités

L’État se mobilise pour faire vivre la culture

 
 
L’État se mobilise pour faire vivre la culture

Depuis le 19 mai, les musées, les monuments, les théâtres, les salles de spectacle en configuration assise, les cinémas, les centres et galeries d’art, peuvent rouvrir leurs portes au public, aux artistes, aux créations.

Ces perspectives, aussi réjouissantes soient-elles, ne doivent pas faire oublier que le monde de la culture a été durablement touché par les conséquences de la crise sanitaire et des confinements successifs.

Pour faire face à cette crise sans précédent, le gouvernement a mobilisé plus de 10 milliards d’euros en faveur des secteurs culturels depuis le début de la crise, avec :

  • Plus de 7 milliards d’aides transversales : activité partielle, fonds de solidarité, prêts garantis par l’État ;
  • Près de 1,2 milliard d’aides sectorielles, dont plus de 80 M€ supplémentaires depuis le début de l’année pour soutenir notamment les festivals et l’emploi artistique ;
  • L’année blanche en faveur des intermittents prolongée jusqu’à la fin de l’année
  • Et, 2 milliards d’euros au titre du plan de relance, qui permettent de soutenir les opérateurs culturels, de renforcer les moyens en faveur du patrimoine et de moderniser les filières.

Le plan de relance en Nouvelle-Aquitaine

Ainsi, le plan de relance Culture en Nouvelle-Aquitaine consacre :

► Une enveloppe de 13,33 M€ dédiée à la restauration des monuments historiques dont :

  • 1 M€ pour la cathédrale Saint-Etienne de Limoges
  • 600 000€ pour le château de Montméry à Ambazac

► 3,98 M€ déployés en faveur des 22 484 salariés du spectacle vivant dont 1682 en Haute-Vienne.

Afin d’accompagner la reprise d’activité des créateurs, des ensembles, des orchestres, des lieux et des festivals musicaux, une enveloppe globale de 2,49M€ est dédiée spécifiquement en 2021 à la relance du spectacle vivant Musique et Danse en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre d’appels à projets en cours ou à venir d’ici l’été.

2 appels à projets Danse jusqu’au 1er juin 2021

3 appels à projets Musique jusqu’au 30 juin 2021

Dans le domaine du théâtre et des arts associés près de 1,49M€ seront mobilisés.

  • Des mesures pour soutenir la filière du livre ;
  • des crédits complémentaires pour soutenir l’emploi, la formation, les tiers lieux et la transition numérique (dont 80 000 euros pour la Frac Arthothèque Nouvelle-Aquitaine à Limoges).

L’appel à projets national « Quartiers Culturels Créatifs » est un dispositif de soutien aux Tiers-Lieux culturels, ouvert pour une durée de 2 ans (jusqu’en octobre 2022) et orienté vers le développement de l’entreprenariat et des commerces culturels. Il a pour objectif de susciter l’émergence de Quartiers culturels en soutenant la création ou le déploiement d’espaces dédiés à la culture, particulièrement dans des centres urbains dévitalisés.

► 2,3 M€ pour encourager la transition écologique des équipements de création et des institutions de spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine dont 1 opération en Haute-Vienne :

  • Le FRAC-artothèque de Nouvelle-Aquitaine, a présenté un projet résolument numérique soutenu à hauteur de 300 000€ et voué à se déployer sur le futur site du FRAC, une friche industrielle et commerciale de la fin du XIXe siècle. Sa localisation au cœur du centre-ville de Limoges (87) devrait conforter et étendre le rayonnement de la création contemporaine en Nouvelle-Aquitaine.
  • Une boîte immersive de 36 m2 permettra d’accéder à la réserve virtuelle des collections du FRAC et de découvrir des ateliers d’artistes à 360 degrés.

► Enfin, l’École nationale supérieur d’art (ENSA) de Limoges, dont les travaux de réfection de la toiture sont en cours, fait l’objet d’un financement au titre du plan de relance, à hauteur de 1,1 M€.

Téléchargez le dossier de presse -  Le plan de relance pour la culture en Nouvelle Aquitaine (21 mai 2021)

Image IDE