Actualités

France Relance

 
 
France Relance

Consultez les actualités et mesures locales France Relance en Haute-Vienne


Depuis septembre 2020, le plan France Relance se déploie sur ces 3 volets :

➔ L’écologie ;
➔ La compétitivité ;
➔ La cohésion sociale.

Au niveau national, fin 2021, ce sont 70 milliards d’euros (avec prise en compte de la baisse des impôts de production) qui ont été engagés.


D’ores et déjà, fin 2021, la Haute-Vienne a bénéficié de plus de 172 millions d’euros, répartis de la façon suivante :


Les particuliers

► À travers le plan 1 Jeune 1 Solution, France Relance apporte des solutions personnalisées pour faciliter l’accompagnement, la formation et l’entrée des jeunes dans la vie professionnelle. Plus de 7 200 jeunes Haut-Viennois ont bénéficié de contrats aidés, de garanties jeunes, d’emplois francs, etc. Cela se traduit concrètement par une baisse du chômage des jeunes de 1,1 point en un an dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

France Relance accompagne aussi les Haut-Viennois dans leur démarche de transition écologique :

► Près de 30 % des Haut-Viennois vivent dans des « passoires thermiques » mal chauffées, mal isolées, et très consommatrices d’énergie. L’État a donc lancé MaPrimeRénov’, l’aide à la rénovation énergétique des appartements, maisons et copropriétés, qui a déjà bénéficié à près de 5 200 foyers haut-viennois, pour plus de 16 millions d’euros.

► Mais beaucoup de ménages ne peuvent pas engager de travaux. L’État apporte donc une attention particulière à la rénovation énergétique des logements sociaux : 5 immeubles HLM ont été aidés dans leurs travaux, comme pour la restructuration d’un immeuble entier de 4 étages et 16 appartements T1.

► Accompagner les Français dans la transition écologique, c’est les accompagner vers des transports plus propres. Ainsi, plus de 2 500 bonus écologiques et primes à la conversion ont été versés en Haute-Vienne, pour plus de 3 M€.

France Relance lutte pour l’inclusion numérique

35 conseillers numériques sont en cours de recrutement pour soutenir et rendre autonomes dans un usage du numérique les publics qui en sont le plus éloignés, pour un montant d’aide de 1,5 million d’euros.

► Les communes du département ont reçu 654 000 € pour la numérisation des écoles primaires (achat de matériels, de logiciels) pour que tous les enfants apprennent à maîtriser les outils numériques.

Les associations

► 14 associations ont reçu 825 000 € de l’ADEME au titre du soutien exceptionnel aux structures de l’économie sociale et solidaire.

► A cela s’ajoutent 15 projets portés par 13 structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE) ayant reçu 880 000 € d’aides pour encourager l’insertion professionnelle des jeunes et des publics en difficulté (77 emplois créés, 50 maintenus).

► 11entreprises adaptées (EA), employant au moins 55 % de personnes en situation de handicap, ont, quant à elles, perçu 482 000 € pour la création de 19 emplois et le maintien de 79 autres.


Les entreprises

France Relance, c’est un soutien à la compétitivité et à l’innovation, pour des entreprises de toutes tailles, situées sur tout le territoire :

► La baisse des impôts de production de 34 millions d’euros pour plus de 3 600 entreprises du département a renforcé la compétitivité et redonné des marges aux entreprises après la crise. La contribution à la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) des entreprises est ainsi divisée par deux, alors que les installations industrielles bénéficient également d’une baisse des impôts fonciers.

► Fin 2021, 15 entreprises industrielles du département ont remporté différents appels à projets nationaux pour un total d’environ 18 M (AAP automobile et aéronautique, filières culturelles et créatives, soutien aux industries stratégiques…) comme Aérolyce, AirMems, Bernardaud, Broussaud Textiles, Catalent, Cisteme, Leukos, Oncomedics, Orano Mining, Texelis, Valéo, etc.

► 24 entreprises ont bénéficié de chèques d’aide à l’export de Business France, pour un total de 100 000 €

France Relance accompagne les TPE et les PME dans les transitions numérique et écologique :

► Après quatre vagues de sélections, le guichet « Industrie du futur » a bénéficié à 29 entreprises pour un montant de 4,5 Mafin de les accompagner dans leurs démarches de numérisation, aussi bien de leurs processus que de leurs productions.

404 TPE, ont reçu un chèque numérique de 500 euros pour un montant total de 202 000 euros pour l’achat d’équipements numériques et l’accompagnement à la numérisation.

► Grâce au dispositif Tremplin, porté par l’ADEME, 24PME commerciales, touristiques et artisanales ont pu engager une démarche de transition écologique, pour un montant total de 445 000 € : le magasin de producteurs « La Ferme du Coin », l’entreprise de terrassement GEBO TP, l’entreprise d’élagage forestier Des Racines aux Branches, le paysagiste Rebeyrol, etc.

► L’ADEME accompagne également la décarbonation de l’industrie, avec une aide de 2,6 M aux scieries du Limousin, à Moissannes.


Les agriculteurs

France Relance, c’est un soutien fort à tous les secteurs économiques, notamment à l’agriculture.

► 3 dossiers de modernisation des abattoirs ont été engagés pour un montant total de 2,6 M€ : à Bessines-sur-Gartempe, Meuzac et Limoges. L’abattoir de Bellac devrait également recevoir une aide prochainement.

La transition agro-écologique est une nécessité pour tous, mais elle ne doit pas se faire aux dépens des agriculteurs. France Relance met donc en place de nombreuses aides pour les accompagner dans cette transition et renforcer leur compétitivité :

128 exploitations agricoles ont déjà reçu une aide à l’investissement dans l’agroéquipement pour réduire l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, leur dérive ou pour lutter contre les effets du réchauffement climatique sur les productions agricoles ;

► Différentes aides ont été accordées pour, à la fois, renforcer la souveraineté alimentaire française et protéger l’environnement agricole : 400 000 € pour l’indépendance protéinique, 700 000 € de soutien aux forêts, 75 000 € pour des refuges animaux, 400 000 € pour un projet agricole territorial, 100 000 € pour deux lauréats de l’AAP graines et plantes…


Les collectivités territoriales

France Relance redonne d’importants moyens aux collectivités pour les soutenir dans leurs investissements :

► En 2020, une dotation exceptionnelle de soutien à l’investissement local (DSIL) a bénéficié à 24 communes et 1 intercommunalité pour 2,3 M. En 2021, cette dotation a été portée à 3,1 M. Elle a profité a 29 communes et 4 intercommunalités. Ces investissements améliorent directement le quotidien des citoyens : réseaux de chaleur et d’assainissement, eau potable, rénovation de salles de classes, d’églises, de maisons de santé, etc.

►Cette dotation est complétée par une enveloppe de 3,6 M pour la rénovation énergétique des locaux communaux et par une rallonge de 2,2 M en 2021 de la dotation de soutien à l’investissement départemental pour soutenir des projets de rénovation énergétique, principalement dans des collèges

► Enfin, le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine a reçu une enveloppe de 47 M€ de dotation régionale d’investissement. Il a soutenu deux projets en Haute-Vienne avec cette enveloppe, au lycée Vaillant de Saint-Junien et sur l’île de Vassivière, pour plus de 6 M€.

France Relance soutient de nombreux projets de modernisation des infrastructures des communes, par exemple :

► 5 anciens sites industriels du département vont être réhabilités grâce à 2,4 M€ issusdu fonds friche : l’ancien hôpital de Saint-Léonard-de-Noblat, la cité du cuir de Saint-Junien, l’îlot Berthet à Limoges…

► L’Agence Nationale du Sport a contribué à la rénovation du gymnase de Nantiat pour 500 000 €.

► L’aire d’accueil des gens du voyage « Django Reinhart » va être réhabilitée grâce à 205 000 € de France Relance.

France Relance soutient les projets de transports en commun plus propres et modernes de la Communauté urbaine de Limoges Métropole :

► L’ADEME a attribué plus de 6 M€ à la CULM pour des bennes à ordures et des bus à hydrogène.

► La CULM a, par ailleurs, reçu plus de 16 M€ pour le développement de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS).


Les administrations

L’État, encourageant les particuliers à effectuer des travaux de rénovation énergétique, montre l’exemple :

► 18,5 M€ engagés pour la rénovation ou la mise aux normes environnementales des bâtiments de l’État en Haute-Vienne : Finances Publiques (10,2 M€), Université (5,7 M€), gendarmerie (470 000 €), Préfecture (150 000 €), établissement central de la police nationale (1,2 M€), etc.

France Relance, c’est l’État qui investit dans les infrastructures de mobilité pour réduire le désenclavement et la fracture territoriale :

9,1 millions d’euros pour l’amélioration de la desserte ferroviaire, avec notamment la modernisation des lignes Poitiers-Limoges, Périgueux-Limoges, Angoulême-Limoges, Nexon-Brive et Limoges-Ussel ;

14 millions d’euros pour la modernisation la réalisation de créneaux de dépassement sur la RN 147en 2x2 voies entre Bellac et Limoges, pour une mise en service fin 2023.

France Relance, c’est une participation de 6 milliards d’euros au Ségur de l’investissement à l’échelle nationale, pour rénover et moderniser nos hôpitaux. En Haute-Vienne :

► Plus de 3 M€ ont été engagés pour relancer l’investissement du quotidien dans 8 centres hospitaliers (CHU, HIHL, CH de Saint-Junien, CH de Saint-Yrieix, Polyclinique Chénieux, etc.).

► Plus de 3,5 M€ sont consacrés aux projets structurants de 5 établissements médico-sociaux (EHPAD Marquet des Cars, EHPAD Virondeau de Nantiat, etc.).

France Relance, c’est aussi le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver notre patrimoine :

Plus de 3 millions d’euros ont été engagés la culture : rénovation de l’École nationale supérieure d’art pour 1,1 M€, rénovation de la cathédrale Saint-Étienne de Limoges pour 1 M€, restauration du château (privé) de Montméry à Ambazac pour 600 000 €, contribution additionnelle de 300 000 € au projet de FRAC – Artothèque à Limoges.


Téléchargez le dossier de presse détaillant le déploiement du plan France relance en Haute-Vienne .