Mesures de soutien aux entreprises

 
 

Depuis le début de la crise sanitaire, les services de l’État dans le département (DDFIP, Banque de France, URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales et DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi) sont mobilisés pour accompagner et soutenir les entrepreneurs et leurs salariés.

Différentes mesures de soutien ont été mises en place par le Gouvernement pour préserver le tissu économique et les emplois et aider les entreprises à faire face aux conséquences financières de la crise sanitaire que le pays traverse depuis bientôt 3 mois (fermetures administratives et forte diminution de l’activité). Depuis le début de la crise, 416 millions d’euros ont été mobilisés en Haute-Vienne pour soutenir l’activité économique.

Les mesures de soutien se concrétisent par :

L’activité partielle, dispositif qui permet à l’employeur en difficulté de faire prendre en charge tout ou partie du coût de la rémunération de ses salariés.

Dans le département, depuis le début de la crise sanitaire 6 280 entreprises ont demandé à bénéficier de ce dispositif pour 56 000 salariés. Ces entreprises emploient 34,4 % des actifs. 30 millions d’euros ont été versés aux entreprises qui ont mobilisé l’activité partielle.

Le fonds de solidarité : versement, sous certaines conditions, d’une aide défiscalisée allant jusqu’à 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants et les professions libérales touchés par la crise.

En Haute-Vienne 6 727 entreprises ont bénéficié du fonds de solidarité pour un montant total d’aides versées de 14,5 millions d’euros.

Les mesures de bienveillance : elles se caractérisent par le report d’échéances fiscales et sociales et l’accord de délais de paiement.

Depuis le début de la crise sanitaire ce sont 71 millions d’euros de report et de délais de paiement qui ont été accordés.

Le prêt garanti par l’État : 2 000 entreprises du département ont pu bénéficier d’un prêt accordé par leur banque grâce à la garantie apportée par l’État. 90 % d’entre elles sont des TPE/PMEPetites et moyennes entreprises. Dans le département, le montant total des prêts garantis par l’État accordé à ce jour approche les 300 millions d’euros, il est de 78,8 milliards d’euros au niveau national.

  Haute-Vienne National
Activité partielle 30 millions 5,6 milliards
Fonds de solidarité 14,5 millions 3,45 milliards
Mesures de bienveillance 71 millions 17 milliards
Prêt Garanti par l’État 300 millions 78,8 milliards