Le cyberharcèlement : comprendre et signaler

 
 
Le cyberharcèlement : comprendre et signaler

Le harcèlement via internet (mails, réseaux sociaux...) est appelé cyberharcèlement.

Le cyberharcèlement se distingue du harcèlement physique à plusieurs niveaux :

  • La diffusion massive et instantanée des messages peut toucher un très large public.
    Il est très difficile d’en reprendre le contrôle.
  • Avec le cyberharcèlement, le harcèlement subi à l’école ou ailleurs se prolonge au domicile, sans répit. Plus aucun espace de sa vie n’est protégé.
  • Le harceleur peut rester anonyme en agissant via un pseudo, et ne jamais se dévoiler, ce qui peut augmenter l’angoisse de la victime.

Les conséquences du cyberharcèlement sont plus importantes que celles du harcèlement traditionnel en raison des caractéristiques particulières de ce type de violence (anonymat, pouvoir de dissémination et public élargi etc.). Les propos en cause peuvent être des commentaires d'internautes, des vidéos, des montages, des messages sur des forums, aussi bien privés que publics.

Le fait de tenir des propos ou d'avoir des comportements répétés sur une personne se traduit par une dégradation de la santé physique ou mentale de la personne harcelée (anxiété, maux de ventre....).

Si vous êtes victime de ce type de harcèlement, vous pouvez agir directement auprès des intermédiaires cependant cette démarche n'est pas une plainte officielle. Vous pouvez aussi faire un signalement en ligne à la police ou à la gendarmerie ou porter plainte.

Le cyberharcèlement est un délit

► L'auteur d'un harcèlement en ligne risque 2 ans de prison et 30 000 € d'amende.
► Les sanctions sont plus graves si la victime a moins de 15 ans.

Signaler une situation de cyber harcèlement :

Signaler un contenu illicite sur les réseaux sociaux :

Plus de détails sur service-public.fr