Bilan 2021 de la sécurité en Haute-Vienne

 
 
Bilan 2021 de la sécurité en Haute-Vienne

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Vienne, a présenté, ce lundi 7 février, le bilan de l’année 2021 de la lutte contre la délinquance et de l’accidentalité routière dans le département de la Haute-Vienne, aux côtés de Baptiste Porcher, procureur de la République, du commissaire divisionnaire Yannick Salabert, directeur départemental de la sécurité publique, du général Bernard Thibaud, commandant du groupement de gendarmerie départementale, du commissaire divisionnaire Anthony De Freitas-Meria, directeur territorial de la police judiciaire et du colonel Christophe Rolland, commandant la section de recherches de Limoges.

Les chiffres de la délinquance 2021, publiés par le service statistique du ministère de l’Intérieur, de manière indépendante, confirment que la Haute-Vienne reste un département dans lequel délinquance et criminalité s’inscrivent toujours dans des registres peu élevés.

Les chiffres constatés restent largement en deçà de la moyenne nationale, et ce, dans toutes les rubriques d’analyse de la délinquance :

L’engagement des forces de sécurité se concrétise par des taux d’élucidation en hausse de 6 % pour les atteintes aux biens.

Le département de la Haute-Vienne présente pourtant certaines particularités, comme celle d’abriter à la fois 9 quartiers prioritaires politique de la Ville dans la même aire urbaine, et d’un autre côté, une zone rurale importante. Les enjeux en matière de sécurité sont donc très diversifiés : les territoires ont leurs spécificités en matière de délinquance, ce qui suppose une adaptation permanente des effectifs des forces de sécurité aux réalités du terrain.

Cette année post-confinement 2021 se caractérise également par un nombre de faits marquants et de résolutions d’affaires importants.

Sur le volet de l’accidentalité routière, l’année 2021 se distingue par de mauvais chiffres, marquant un pic inédit en termes de mortalité depuis ces cinq dernières années. On comptabilise 436 accidents corporels avec blessés dont 116 hospitalisés et 32 tués.

Pour l’ensemble de ces résultats, la préfète a rendu hommage au dévouement, au courage et au professionnalisme de l’ensemble des policiers et des gendarmes mobilisés tout au long de l’année et qui agissent au quotidien pour notre sécurité parfois au péril de leur vie, l’actualité récente en témoigne.

Dossier de presse - Bilan 2021 de la sécurité en Haute-Vienne