Sécurité routière - Exercice « NOVIROUTE87 » du 12 octobre 2021

 
 
Sécurité routière - Exercice « NOVIROUTE87 » du 12 octobre 2021

Chaque année, la préfecture organise au moins 4 exercices de sécurité civile répondant à une programmation annuelle arrêtée en concertation avec les services de l’État partenaires du préfet dans la gestion de crise.

Un de ces 4 exercices est un exercice dit « terrain », de grande ampleur, comportant le déploiement des moyens humains et matériels et associant les services qui prennent part à la gestion de crise autour du préfet.

Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne, a souhaité organiser le mardi 12 octobre 2021 un exercice dénommé « NOVIROUTE87 » sur la RN 141 simulant un accident routier impliquant de nombreuses victimes. Cet exercice terrain s'est déroulé entre Saint-Junien et Limoges, et a mobilisé près de 250 acteurs.

Le scénario de l'exercice était le suivant : « Un véhicule utilitaire roulant à vive allure a provoqué un accident de la route dans la matinée du 12 octobre sur la RN 141. Cet accident a déclenché un événement majeur impliquant plusieurs véhicules ainsi que des bus. De nombreuses victimes sont à déplorer. Le plan NOVI a été déclenché. »

Dans le cadre de la préparation à la gestion de crise, les exercices permettent d’expérimenter et valider les procédures et outils élaborés en planification. Ils permettent également de développer les savoir-faire et la connaissance mutuelle des services impliqués, les faisant travailler de la façon la plus réaliste possible sur tous les aspects de la gestion de crise. Le retour d’expérience réalisé donne lieu à la fois à la prise en compte de bonnes pratiques et à la définition d’actions d’amélioration.

La population attend de l’État une protection, une prise en charge devant les événements qui peuvent l’atteindre dans son intégrité, sa sécurité personnelle, ses biens et son cadre normal d’existence. Responsable de la protection des populations, le préfet de département est en première ligne dans la gestion des crises.

Son rôle consiste à :

  • animer une équipe et appliquer des règles de conduites adaptées aux risques évalués préventivement ;
  • mettre en place des structures de commandement (centre opérationnel départemental, poste de commandement opérationnel, etc.) ;
  • préparer une stratégie de protection des populations et établir une réponse opérationnelle ;
  • établir une communication claire et cohérente, qui réponde aux attentes de la population en faisant savoir ce qui se passe et ce que font les autorités.

Les objectifs de l'exercice

L’exercice Noviroutes87 avait pour objectif de :

► tester les dispositions du plan ORSEC Nombreuses Victimes (NOVI) ;

► tester la coordination entre les différents services :

  • acteurs du secours SDISService départemental d'incendie et de secours, SAMUService d'aide médicale urgente, CHU, Cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) ARSAgence Régionale de Santé, associations agréées de sécurité civile (ADPC, UDPS). La prise en charge des victimes est testée concrètement et de façon très réaliste grâce au concours des élèves volontaires de l’Institut de formation en soins infirmiers (environ 70) ;
  • forces de l’ordre : gendarmerie ;
  • opérateurs routiers : DIR Centre Ouest et conseil départemental ;
  • mairies du secteur concerné (Saint-Junien, Oradour-sur-Glane, Saint-Brice-sur-Vienne et Saint-Victurnien) ;
  • maîtriser la chaîne de commandement et la coordination entre les différents PC, entre le COD et un PCO.

► permettre à tous les services de tester leur doctrine opérationnelle sur un accident de la route occasionnant de nombreuses victimes, principalement sur cet exercice la prise en charge des victimes (déploiement d’un Poste médical avancé, prise en charge des impliqués…) ;

► tester le système d’identification et de dénombrement des victimes (SINUS = système d’information numérique standardisé), permettant d’établir une liste unique des victimes ;

► tester l’interopérabilité entre les services ;

► tester l’activation d’une Cellule d’Information du Public (CIP) auprès du COD ;

► maîtriser la communication sur un événement comportant de nombreuses victimes.

Le préfet Seymour MORSY remercie l'ensemble des acteurs présents pour leur mobilisation lors de cet exercice : la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers du SDIS, les équipes du SAMU, le CHU de Limoges, l’université de Limoges, la délégation militaire de défense, les personnels de l’Agence régionale de santé (ARS), de la Cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP), de la DIR Centre-Ouest, de la préfecture, les associations agréées de sécurité civile (ADPC, UDPS), le conseil départemental, les mairies de Saint-Junien, Saint-Brice-sur-Vienne, Saint-Victurnien, Oradour-sur-Glane, Veyrac, des figurants élèves de l'Institut de formation sanitaire et social (IFSS) du Limousin de la Croix-Rouge.

Dossier de presse - Exercice « NOVIROUTE87 » du 12 octobre 2021

Crédit photos : Bonnet M. - SDIS 87


► Retrouvez toute l'actualité des services de l'État en Haute-Vienne sur Facebook , Twitter et Instagram !