Installation du comité stratégique de la cité éducative de Beaubreuil

 
 
Installation du comité stratégique de la cité éducative de Beaubreuil

Ce mardi 3 mai, Fabienne BALUSSOU, préfète de la Haute-Vienne, Carole DRUCKER-GODARD, rectrice de l’académie de Limoges et Émile Roger LOMBERTIE, maire de la ville de Limoges ont installé le comité stratégique de la cité éducative de Beaubreuil à Limoges. Ce premier comité a pour objectifs de lancer la dynamique de la cité éducative, de présenter sa gouvernance ainsi que les travaux à venir.

Labellisée le 29 janvier 2022, la cité éducative vise à mieux coordonner l’ensemble des dispositifs existants au profit des élèves du quartier de Beaubreuil et de leurs parents. Son objectif est de réunir tous les acteurs de la communauté éducative (État, collectivités locales, parents, associations, intervenants du périscolaire, travailleurs sociaux, écoles et collèges…) pour mieux accompagner les jeunes de 0 à 25 ans dans leur parcours éducatif individuel, depuis la petite enfance jusqu’à leur insertion professionnelle.

4,6 millions d’euros pour la cité éducative de Beaubreuil sur 3 ans

La convention cadre triennale signée à l’occasion de ce premier comité stratégique par la préfecture, le rectorat et la ville de Limoges permet d’asseoir le partenariat local et de débloquer les crédits.

Sur trois ans, le financement partagé entre l’État et la ville s’élèvera à 4,6 millions d’euros : 2,4 millions d’euros de l’État dont 705 000 d’euros de financement nouveau de l’Agence nationale de la cohésion des territoires, 2,2 millions d’euros de la Ville de Limoges et de la Communauté urbaine Limoges Métropole, dont 150 000 euros de financement nouveau de la Ville.

P1090181_edited_ide

« Je me réjouis de l’obtention de la labellisation de la cité éducative de Beaubreuil portée par une dynamique locale. Elle rejoint le réseau des 200 cités éducatives labellisées au niveau national. Cette cité s’inscrit dans un ambitieux projet de rénovation urbaine du quartier de Beaubreuil visant à conforter l’égalité des chances. Elle confirme également la volonté de l’État de faire de l’Éducation dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville une priorité et une condition essentielle à l’émancipation et à la réussite des jeunes. »

Fabienne BALUSSOU, préfète de la Haute-Vienne

« Le programme des cités éducatives est né de la nécessité d’engager une action renforcée en matière éducative dans les quartiers prioritaires de la ville, pour garantir une égalité des chances à tous les élèves, dès le plus jeune âge, et sur tout le territoire. C’est dans un esprit de pleine coopération que nous allons bâtir ce continuum éducatif et je m’en réjouis. La cité éducative représente en effet une magnifique opportunité qui permet de mettre en synergie nos compétences, de renforcer les alliances éducatives et les dynamiques partenariales de terrain afin d’optimiser l’efficacité de notre action commune au service des enfants, des jeunes, de leurs parents et de l’ensemble du quartier de Beaubreuil. »

Carole DRUCKER-GODARD, rectrice de l’académie de Limoges

P1090194_edited_edited_ide
P1090169_edited_edited_ide

« Depuis plusieurs années, la Ville de Limoges a placé l’éducation au cœur de ses priorités en portant le programme de réussite éducative avec l’aide de l’État et en soutenant le contrat local d’accompagnement à la scolarité dans les neuf quartiers prioritaires et aussi, en offrant des études surveillées gratuites à tous les écoliers. En tant que Ville amie des enfants depuis 2017, elle a le souci des enfants et des jeunes de son territoire, de leur bien-être, de leur éducation, de leur épanouissement et de leur réussite. C’est donc en toute logique que j’ai souhaité, depuis 2020, qu’elle soit le moteur, en lien avec les services déconcentrés de l’État, de la construction d’une cité éducative dans le quartier de Beaubreuil. La cité éducative permettra d’expérimenter un nouveau cadre de coéducation avec l’ensemble des partenaires (éducatifs, sociaux, économiques, institutionnels, cité de l’emploi, etc.) afin de renforcer la cohérence du parcours des enfants et des jeunes, d’accompagner leurs parents et de contribuer à leur pleine réussite. »

Émile Roger LOMBERTIE, maire de la ville de Limoges