25 novembre - Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

 
 
25 novembre - Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Découvrez le programme des événements organisés en Haute-Vienne à l'occasion du 25 novembre 2020.

Le programme en Haute-Vienne

Dans le cadre de cette journée du 25 novembre, de nombreuses manifestations ont lieu ce mois-ci dans le département. Retrouvez le programme complet ci-dessous :

> Agenda des événements organisés à l'occasion du 25 novembre 2020 - Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb


Origine de cette journée

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes a été instituée le 17 décembre 1999 par l’assemblée générale de l’organisation des Nations Unies qui a retenu la date du 25 novembre, rappelant notamment que la violence à l’égard des femmes découle des inégalités dans les rapports sociaux entre les sexes. Dans sa feuille de route pour l’égalité entre les femmes et les hommes, la Commission européenne a décrit six domaines prioritaires, parmi lesquels figure notamment "l’éradication de toute forme de violence fondée sur le genre". Parmi ces différentes formes de violence se trouvent le viol et autres agressions sexuelles, le mariage forcé, les mutilations sexuelles (55 000 femmes en France), les violences sexistes et sexuelles au travail (loi sur le harcèlement sexuel adoptée par le Parlement en juillet 2012), la prostitution, et le harcèlement sexiste dans les lieux publics.

> Dossier de presse - Violences faites aux femmes - 25 novembre 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,29 Mb


Les dispositifs d'alerte et de secours

Ce 25 novembre, à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes, relayons tous ensemble les 4 outils vitaux à destination des victimes et témoins de violences faites aux femmes :

Dispositifs

Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation de déplacement. Les policiers et les gendarmes ont été sensibilisés et formés à ces situations d’urgence.

Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :

► Utiliser le 114 par SMS

► Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h

► Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : www.arretonslesviolences.gouv.fr

► La plateforme téléphonique est également accessible aux femmes en situation de handicap, du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, via l’application Roger Voice ou sur le site www.solidaritefemmes.org

► Utiliser le tchat commentonsaime.fr de l'association « En avant toutes » à destination des jeunes femmes et des personnes LGBT+

► Télécharger l’application App-Elles qui permet d’alerter jusqu’à trois contacts de confiance (www.app-elles.fr) et qui cartographie l’ensemble des structures de prise en charge des femmes victimes de violences pendant le confinement

En plus de ces outils, le dispositif « alerte pharmacie » de signalement des violences conjugales dans les pharmacies, mis en place lors du premier confinement, a été pérennisé.

Par ailleurs, les 106 centres d’information des droits des femmes et des familles maintiennent leur permanence à destination des victimes de violences.

> Dossier de presse - Rappel des outils à destination des victimes et témoins de violences faites aux femmes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,31 Mb