Une nouvelle équipe pour animer le réseau France services en Haute-Vienne

 
 
Une nouvelle équipe pour animer le réseau France services en Haute-Vienne

Le 11 février 2022, Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Vienne et Alain Darbon, maire de Saint-Léonard-de-Noblat ont signé une convention d'animation départementale France services pour la Haute-Vienne.

Géraldine Loiraud, la nouvelle animatrice, aura pour mission d'accompagner la quarantaine d'agents des 19 France services du département dans leur activité quotidienne. Tout en favorisant le partage des bonnes pratiques, ses actions d'animations régulières devront instaurer un sentiment d’appartenance au réseau national et renforceront les synergies partenariales.

Lucas Mounier, chargé de mission France services de la préfecture, poursuivra l'accompagnement des porteurs de projet, l'organisation de la formation avec le CNFPTCentre national de la fonction publique territoriale et les relations avec les opérateurs nationaux et locaux.

Leurs missions seront complémentaires et permettront aux côtés des porteurs de projet, des partenaires et des agents France services de continuer le développement du programme en Haute-Vienne pour un service et un accompagnement en amélioration constante pour les usagers et les territoires du département.

L’ANCT finance ce poste d'animatrice départemental à hauteur de 25 000 euros par an. Géraldine Loiraud partagera ainsi son temps de travail entre sa mission d'animation et celle d'agent France services à Saint-Léonard-de-Noblat.

L'animation du réseau France services est en effet pilotée et coordonnée au niveau national par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), avec l’appui de la Banque des territoires et lien avec les préfectures au niveau local.

Depuis janvier 2020, le programme France services a permis la labellisation de 2055 structures et bus en France. D’ici fin 2022, 2500 France services mailleront le territoire français. Chaque citoyen doit à terme pouvoir accéder à une France services en moins de trente minutes. Cet objectif d’un service de qualité au plus près des territoires sera respecté en Haute-Vienne.