Signature de deux conventions d’adhésion « Petites Villes de Demain »

 
 

Deux territoires hauts-viennois lauréats du programme « Petites Villes de Demain » ont signé ce jeudi 15 avril 2021 leur convention d’adhésion : il s’agit d’une part de la communauté de communes Gartempe-Saint-Pardoux et de la commune de Châteauponsac et d’autre part de la communauté de communes de Saint-Yrieix

La signature de ces conventions acte l’entrée dans le dispositif « Petites Villes de Demain », dresse un état des lieux de l’existant et permet de solliciter un appui en ingénierie.

Petites villes de Demain : un programme accélérateur de la relance

L’objectif du programme est de donner aux élus des communes de moins de 20 000 habitants, et à leurs intercommunalités, qui exercent des fonctions de centralité et présentent des signes de fragilité, les moyens de concrétiser leurs projets de territoire pour conforter leur statut de villes dynamiques, où il fait bon vivre et respectueuses de l’environnement.

Ce programme constitue un outil de la relance au service des territoires. Il traduit la volonté de l’État de donner à ces territoires la capacité de définir et de mettre en œuvre leur projet de territoire, de simplifier l’accès aux aides de toute nature, et de favoriser l’échange d’expérience et le partage de bonnes pratiques entre les parties prenantes du programme et de contribuer au mouvement de changement et de transformation, renforcé par le plan de relance.

Sa mise en œuvre s’appuie sur trois piliers :

  • un soutien en ingénierie : cofinancement d’un poste de chef de projet jusqu’à 75 %, formation…
  • des outils, expertises et financements sur des mesures thématiques ciblées
  • un accès à un réseau professionnel étendu : création d’un « Club des Petites villes de demain » (formations et groupes de travail thématiques, guides pratiques…)

Les prochaines étapes

L’entrée dans le dispositif « Petites Villes de Demain » va nécessiter le recrutement d’un chef de projet sur chaque territoire qui permettra à la fois d’assumer des fonctions propres au dispositif mais également de répondre à un besoin d’ingénierie plus large, lié à la formalisation du projet de territoire et de mise en cohérence des différents dispositifs contractuels en cours.

Puis, une convention-cadre pluriannuelle valant opération de revitalisation du territoire devra être signée dans un délai de 18 mois maximum après la signature de la convention d’adhésion. Cette convention permettra, sur le fondement d’un diagnostic, d’une stratégie de revitalisation, et d’un plan d’actions, de mobiliser les moyens des différents partenaires.

Les enjeux identifiés dans les diagnostics

Les conventions d’adhésion recensent les axes prioritaires qui seront donnés aux projets de territoire :

Commune de Châteauponsac – communauté de communes Gartempe-Saint-Pardoux

  • Tourisme : développement et restructuration de l’offre
  • Services : réorganisation du réseau de lecture, développement d’un France Services et de l’offre d’équipements sportifs
  • Mobilité : réflexion autour de la mobilité douce et de l’électrique
  • Habitat : réflexion autour de l’habitat de centre bourg, rénovation énergétique des bâtiments publics, communication des dispositifs pour l’habitat privé
  • Énergies renouvelables : accompagnement les différents projets en cours sur le territoire (éolien, photovoltaïque…)

Communauté de communes de Saint-Yrieix

  • Enjeu économique : favoriser l’implantation de nouveaux commerces, enrayer la vacance commerciale et encourager la consommation locale ;
  • Enjeu touristique : projet d’implantation de l’office de tourisme intercommunal dans le cœur de la cité médiévale. Parallèlement, des travaux sont déjà en cours (restauration de la Tour du Plô, Collégiale du Moustier et création d’un pôle muséal) ;
  • Enjeu habitat : résorber la vacance dans le parc privé, adapter l’offre à la demande et attirer de nouvelles populations ;
  • Enjeu urbain et mobilité : clarifier et recomposer les espaces ;
  • Enjeu écologique : engager une réflexion sur le foncier pour développer le bois énergie et s’orienter vers des énergies renouvelables, rénover des logements anciens.

Crédit photo : ville de Saint-Yrieix

En Haute-Vienne, 10 lauréats regroupant 13 communes ont été sélectionnées dans le cadre du programme « Petites villes de demain ».