Ordre du Mérite Agricole

Ordre du Mérite Agricole

 
 
Ordre du Mérite Agricole

> Qu’est-ce que le Mérite Agricole ?

Institué par décret du 15 juin 1959, l’ordre du Mérite agricole est destiné à récompenser les personnes ayant rendu des services marquants à l’agriculture, soit dans l’exercice de la pratique agricole ou des industries qui s’y rattachent, soit dans les fonctions publiques ou par des travaux scientifiques ou des publications agricoles.

> Les conditions d’attribution

L’ordre du Mérite Agricole comprend trois grades : chevalier, officier et commandeur.

Pour être admis, il faut jouir de ses droits civils, et justifier de dix ans de services réels rendus à l’agriculture. Un avancement dans l'ordre doit récompenser des mérites nouveaux et non des mérites déjà récompensés.

→ Chevalier : justifier de dix ans de services réels rendus à l’agriculture

→ Officier : justifier de 5 ans au moins dans le grade de chevalier et des mérites nouveaux

→ Commandeur : justifier de 5 ans au moins dans le grade d’officier et des mérites nouveaux

> Comment l’obtenir ?

L’ordre du Mérite Agricole relève du ministre chargé de l’agriculture.

Le préfet du département de résidence du candidat est compétent pour l’instruction du dossier de candidature. Les propositions retenues font l’objet d’un envoi au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation en vue des deux promotions annuelles du 1er janvier et du 14 juillet.

Selon l’usage, une candidature à un ordre national doit être parrainée par un tiers (élu, président d’association, chef de service de l’État …), en présentant les mérites qui justifient une nomination ou une promotion. Un candidat ne peut se présenter lui-même.