Communiqués de presse

Le premier programme de rénovation urbaine de Limoges s’achève et un nouveau programme est engagé

 
 

Le dernier comité de pilotage du premier programme de rénovation urbaine (PRU1) s’est tenu le 7 janvier 2021 sous la co-présidence du préfet, du maire de Limoges et du président de la communauté urbaine Limoges Métropole. Ce comité clos le travail engagé depuis 2008 sur le quartier de la Bastide en premier lieu, à la satisfaction des acteurs et partenaires locaux du projet. Ces derniers souhaitent maintenant s’engager dans le nouveau programme de renouvellement urbain dont la phase opérationnelle a récemment débuté.

Le premier programme de rénovation urbaine s’est achevé fin 2020

La convention initiale de rénovation urbaine de Limoges a été signée le 6 juin 2008 puis a été soumise à trois revues de projet en 2009, 2011 et 2015. Au final, la convention conclue avec l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) porte sur une enveloppe de subvention ANRU de 21,5 M€, une enveloppe de prêts de 57,6 M€ pour 155 M€ TTC d’investissement au total.

L’action la plus emblématique du programme fut la démolition des barres Gauguin (304 logements) le 28 novembre 2010 qui a permis d’envisager la restructuration de l’entrée Nord de la ville et du quartier. L’enjeu des aménagements prévus était alors essentiel pour rendre plus attractif et plus visible le quartier de La Bastide.

L’avenant de clôture de ce programme signé en 2015 a permis la concentration des actions et des moyens de tous les partenaires pour procéder à cette véritable transformation du quartier de la Bastide pour en faire un quartier inséré dans la ville, intégralement requalifié en termes d’aménagement des espaces publics, valorisé par l’implantation de nouveaux équipements et services, et visant l’amélioration des conditions de vie des habitants du quartier.

Le programme de rénovation urbaine « La Bastide 2020 » a pour objectifs principaux :

  • une nouvelle entrée de ville attractive
  • un quartier désenclavé et relié au reste de la ville
  • un cadre de vie des résidents plus agréable, et une diversification de l’habitat et du peuplement par le biais des démolitions, des réhabilitations, des résidentialisations et de la construction de nouveaux logements permettant l’arrivée de nouveaux habitants

Dans le quartier de Val de l’Aurence Sud, des logements ont également été requalifiés dans le cadre de ce premier programme, des espaces publics aménagés et des équipements crées (gymnase, locaux associatifs,..).

Le nouveau programme de renouvellement urbain est engagé

Le nouveau programme de renouvellement urbain concerne les quartiers de Beaubreuil, de Val de l’Aurence Sud, des Portes Ferrées et Val de l’Aurence Nord. La démolition de 200 logements aux Portes Ferrées a marqué le démarrage effectif de ce nouveau programme.

La convention de renouvellement urbain du nouveau programme vient d’être signée fin 2020 pour ces quatre quartiers. Cette convention contractualise une enveloppe de subvention ANRU (État) de 70,7 M€, une enveloppe de prêts de 74,7 M€ pour 268 M€ TTC d’investissement total.