2022

Sécheresse - La Haute-Vienne toujours placée en « crise renforcée »

 
 

Malgré la situation météo du jour apparemment favorable, l’état des ressources en eaux souterraines et de surface reste dégradé et confirme les caractéristiques d’un étiage sévère qui perdure en septembre. Les quelques pluies orageuses et la persistance de températures élevées n’ont pas permis à ce stade d’améliorer l’état des ressources en eau et les sols sont toujours très secs.

La carte de Météo-France ci-après caractérise l’état de sécheresse des sols de mars à août 2022. Les sols d’une grande partie de la Haute-Vienne sont qualifiés «d’extrêmement secs », situation qui ne se retrouve que tous les 25 ans.

Les pluies orageuses qui traversent le département depuis la nuit du 13 au 14 septembre n’ont un effet bénéfique qu’immédiat. Des pluies régulières et sur une durée longue seront nécessaires afin que les sols et les sous-sols retrouvent des taux d’humidité dans les normales.

Les restrictions de l’arrêté de crise renforcée pris le 28 juillet 2022 sont toujours en vigueur et ont pour but de garantir la disponibilité de l’eau pour les utilisations prioritaires  : alimentation en eau potable, abreuvement des animaux, santé et salubrité publique et défense incendie.

À l’issue du comité sécheresse du 14 septembre 2022 qu’elle a présidé, Mme la préfète rappelle qu’il est indispensable que chacun adopte des pratiques économes en eau et adapte ses utilisations quotidiennes à cette situation de crise. Elle appelle à éviter tout gaspillage et demande aux particuliers, collectivités, professionnels de maîtriser leur consommation d’eau par des gestes quotidiens tels que par exemple:

  • privilégier les douches (60 litres au lieu de 200 pour un bain),
  • faire fonctionner les appareils de lavage à plein (30 litres par lavage),
  • respecter les interdictions d’arrosage, de remplissage initial de piscines (48 000 litres économisés pour une piscine de 8m x 4m x 1,5m), de lavage de terrasses ou de lavage de voiture (entre 50 et 200 litres économisés).

Pour rappel, l’arrêté du 28 juillet 2022 précise que sont interdits :

  • l’arrosage des espaces publics ou privés tels que pelouses, terrains de sports de toutes natures, espaces verts, jardins d’agrément, jardinières, balconnières ou bandes fleuries. L’arrosage demeure autorisé de 20h à 8h uniquement si l’eau est issue d’un système de récupération d’eau de pluie ;
  • l’arrosage des potagers familiaux et des plantations de moins d’un an d’arbres et d’arbustes est interdit sauf de 20h à 8h ;
  • le lavage des véhicules publics ou privés, hors stations de lavage spécialisées avec circuit de recyclage, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires, alimentaires ou transport de bétail) ou technique (bétonnière, ...) ;
  • la vidange et le remplissage des piscines (hors remise à niveau) à usage privatif y compris les piscines gonflables ou démontables. Seul est autorisé le renouvellement d’eau pour des impératifs sanitaires des piscines ouvertes au public ;
  • le lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires ;
  • le lavage des terrasses, toitures, ou autres éléments immobiliers ;
  • les prélèvements dans le milieu hydrographique (eaux superficielles et souterraines), à l’exception des usages prioritaires.

Les prélèvements satisfaisants les besoins en eau d’activités professionnelles de productions horticoles, maraîchères et arboricoles ainsi que ceux sur les plans d’eau à usage d’irrigation reconnus par l’administration en gestion déconnectée du réseau hydrographique, sont limités à une plage horaire comprise entre 20h et 8h. Si l’irrigation se fait par un système localisé (goutte-à-goutte, tuyaux microporeux) le prélèvement est possible sans limitation horaire.

  • la manœuvre des vannes des seuils et barrages, à l’exception des barrages hydroélectriques EDFÉlectricité de France ;
  • le remplissage et la vidange des plans d’eau, hors retenues hydroélectriques EDFÉlectricité de France.
  • les pêches électriques à l’exception des pêches de sauvetage.

Les différents services exerçant les missions de police de l’eau et les forces de l’ordre continueront à exercer des contrôles spécifiques afin de faire respecter ces mesures de restriction.

Retrouvez l’arrêté et toutes les informations utiles sur : https://www.haute-vienne.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Eau/SECHERESSE

L’eau est une ressource rare et chacun d’entre nous doit adopter les bons réflexes pour préserver l’environnement : https://www.ecologie.gouv.fr/secheresse-economiser-leau