2022

Inauguration des travaux de réhabilitation du gymnase de Nantiat

 
 

Ce vendredi 29 juillet 2022, Fabienne BALUSSOU, préfète de la Haute-Vienne, a inauguré les travaux de réhabilitation du gymnase de Nantiat.

Le projet de la commune de Nantiat a porté sur une réhabilitation importante du gymnase associée à une rénovation énergétique.

Cet équipement permet la pratique de plus d’une douzaine d’activités comme, le handball, le volley, le football en salle, le badminton ou encore la gymnastique sportive, le karaté la boxe et le judo.Il s’agit d’un complexe sportif couvert de 2 200 m2 utilisé depuis 1992, nommé le « DAC », en hommage à Richard Dacoury ancien joueur du CSP, venu l’inaugurer.

La rénovation de l’équipement permettra la pérennisation des activités sportives scolaires (180 élèves en primaire et 430 élèves en collège) et des activités sportives de clubs (1000 pratiquants) dans un souci de développement durable et d’économie d’énergie.

Installation vieillissante, le DAC présentait un coût de fonctionnement en chauffage et éclairage devenu trop important pour la commune.

Les travaux de rénovation énergétique ont concerné l’isolation de la toiture et des murs extérieurs, le remplacement du chauffage au fioul par l’utilisation d’un chauffage biomasse et le changement de l’éclairage. La nature des travaux entrepris devrait engendrer une baisse de la consommation énergétique du bâtiment de plus de 38,38 % et une diminution des gaz à effet de serre de 77 %. Le coût de fonctionnement annuel prévu est de 16 700 € au lieu de 33 400 € actuellement soit une baisse.

Les espaces comprennent un terrain multisports de 44 m x 26 m x 9 m avec un espace tracé de jeux de 40 m x 20 m, revêtement souple de classement P3 (45 % d’absorption aux chocs), un espace longitudinal opposé aux tribunes de 44 m x 2 m pour la table des arbitres et les bancs d’équipes, 6 vestiaires / 4 douches, ainsi qu’une tribune de 770 places.

Aux côtés des collectivités territoriales et de l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, l’État soutient fortement cette réhabilitation exemplaire qui permet de viser la sobriété énergétique en mobilisant les crédits de l’Agence nationale du sport dans le cadre du plan de relance rénovation énergétique et modernisation des équipements sportifs (500 000 €), les crédits de la dotation d’équipement aux territoires ruraux (522 933 €) et les crédits de la dotation de soutien à l’investissement local (40 477 €) soit un montant total de 1 063 410 €.