Actualités

Ouvertures de restaurants pour les professionnels du BTP

 
 

Afin d’apporter une réponse aux entreprises du BTPBâtiment et travaux publics dont les salariés ont besoin de se restaurer le midi dans des lieux chauffés et dans de bonnes conditions sanitaires, des contrats de restauration collective peuvent être passés entre les entreprises et des restaurateurs.

 

Une réunion s'est tenue aujourd'hui en préfecture en présence du préfet de la Haute-Vienne, Seymour MORSY, du député Pierre VENTEAU, du président de la CCIChambres de commerce et d'industrie de Limoges, Pierre MASSY, et de la Haute-Vienne, du président de l’Umih 87, Alain GUILLOUT et du président de la CAPEB Haute-Vienne, représentant la CMA 87, Alain RAVANNE, pour organiser les conditions d'ouverture des restaurants pour ces publics spécifiques, dans des conditions strictes.

Le dispositif se veut simple, pragmatique et dans le respect strict des conditions posées par l’article 40 du décret du 29 octobre modifié. Des conventions sont passées entre la Chambre de commerce et d’industrie, l’Umih et les restaurants, qui donnent lieu par la suite à un contrat de restauration collective entre les entreprises et des restaurateurs.

Précisément, un contrat à durée déterminée de service de restauration collective provisoire est établi entre le restaurateur et l’entreprise de BTPBâtiment et travaux publics pour l’accueil de ses salariés. Ce contrat fait l’objet d’une transmission à la CCIChambres de commerce et d'industrie de Limoges et de la Haute-Vienne pour enregistrement.

Pour autant, les restaurants concernés restent fermés au public et ne peuvent recevoir d’autres consommateurs que les salariés des entreprises avec lesquelles ils ont signé un contrat.

Aujourd’hui, une trentaine de restaurants de la Haute-Vienne a manifesté son intérêt. Une liste existe et sera évolutive. Elle est d’ores et déjà transmise aux organisations professionnelles, la FRTP, la Capeb…pour une information auprès de leurs adhérents.

Il appartient aux restaurateurs de réserver l’accès au restaurant aux personnes titulaires de leur carte professionnelle.

La CCIChambres de commerce et d'industrie de Limoges et de la Haute-Vienne reste à disposition des professionnels du BTPBâtiment et travaux publics pour communiquer la liste des restaurants qui participent à l’opération et transmettre les contrats dérogatoires de restauration collective.

Dans la mesure du possible et si les chantiers sont à proximité de ces établissements, les entreprises sont invitées à les privilégier, mais tout autre restaurant peut, dans les conditions énoncées ci-dessus, accueillir les salariés concernés.