Actualités

France Relance : soutien des plus démunis - La relance est aussi sociale

 
 
France Relance : soutien des plus démunis - La relance est aussi sociale

Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne, a rencontré ce mardi 8 juin plusieurs acteurs à l’initiative de projets soutenus par le plan de relance pour accompagner les publics les plus démunis.

Réhabilitation de la résidence Bas Chinchauvaud à Limoges

Le premier projet, porté par le bailleur social Noalis, concerne la réhabilitation de la résidence Bas Chinchauvaud à Limoges.

Ce projet est soutenu dans le cadre du volet rénovation énergétique des bâtiments du plan de relance qui y consacre 6,7 milliards d’euros.

En Haute-Vienne, la problématique du confort dans son logement se pose pour de nombreux haut-viennois. un ménage sur cinq est en situation de vulnérabilité énergétique. Il en découle des répercussions en termes de bien être, de santé et de facture énergétique. Si la vulnérabilité énergétique est surtout liée aux revenus, elle est également dépendante des conditions de logement.

Le plan de relance permet de financer la rénovation énergétique des logements sociaux. Il s’agit d’opérations de restructuration lourde incluant une rénovation thermique. La mesure est dotée de 500 millions d’euros, elle concerne les logements ayant des étiquettes énergétiques E, F et G et dont les travaux de réhabilitation conduisent à un gain de performance énergétique de 2 étiquettes minimum.

Pour 2021, le projet porté par le bailleur social Noalis concerne un immeuble de 4 étages situé 39 rue du 19 mars 1962 à Limoges. Les travaux consistent en la transformation des 16 appartements T1 existants en 8 appartements T3 avec rénovation énergétique du bâtiment. L’étiquette énergétique passera de E avant travaux à B après travaux.

► Le montant total de l’opération est de 693 470 €. L’aide financière accordée par l’État au titre de France Relance s’élève à 176 000 €.

Les deux autres projets présentés ce 8 juin sont portés par des associations œuvrant dans le domaine de la lutte contre la pauvreté.

Dans le cadre du plan de relance, un soutien exceptionnel aux associations œuvrant pour les publics les plus démunis s’est traduit par un appel à projets visant à soutenir des actions innovantes, entre autres dans les domaines de l'accès aux biens essentiels et aux droits, de la lutte contre l'isolement par le « aller vers », du soutien à la parentalité.

Projet de crèche à vocation sociale

Le projet de crèche à vocation sociale destinée aux familles en situation de précarité vise à accueillir de jeunes enfants de moins de 6 ans en offrant des horaires élargis, des modalités d'accueil simplifiées et un espace ressources pour les familles bénéficiaires (accompagnement à la parentalité, à l'insertion socio-professionnelle…).

► L’aide financière accordée dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance visant à soutenir les associations de lutte contre la pauvreté est de 121 251 €.

PASS' logement Plateforme Accompagnement SolutionS

Avec le projet PASS' logement, l’association HESTIA privilégie une « démarche d’aller-vers » afin de faciliter l’accès au logement des personnes les plus en difficultés repérées dès la rue par une intervention sociale hors les murs. Une orientation vers la plateforme d’accompagnement permettra d’assurer la coordination des interventions et favorisera l’accès au logement.

L’aide financière accordée dans le cadre du plan de relance pour accompagner le projet est de 150 500€.

L'appel à projets visant à soutenir des actions innovantes a recueilli un nombre très important de candidatures, pour des actions de portée nationale, régionale, interdépartementale et départementale. Trente-trois projets d'ampleur nationale ont été retenus, ainsi que 576 projets d'envergure régionale et infra régionale.

► Pour la Nouvelle Aquitaine, 43 projets vont bénéficier de plus de 4,9 millions d'euros dans ce cadre, dont 3 projets développés en Haute-Vienne par des associations locales pour un montant total de 381 753 €.

Le troisième projet haut-viennois porté par l'association L.I.R.E. vise à structurer et amplifier les actions de lutte contre l'illettrisme et l'analphabétisme en Haute-Vienne, en mettant en œuvre une pédagogie adaptée.

L’aide financière accordée dans le cadre de l’appel à projets du plan de relance visant à soutenir les associations de lutte contre la pauvreté est de 110 000 €.


Téléchargez le dossier de presse ► France Relance : soutien des plus démunis - La relance est aussi sociale