Expérimentation d’une équipe mobile de vaccination à La Jonchère Saint-Maurice

 
 

Depuis 18 janvier 2021, les personnes âgées de plus de 75 ans font partie des nouveaux publics cibles de la stratégie vaccinale définie par les autorités. La préfecture de la Haute-Vienne et l’ARSAgence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, avec le concours du Conseil départemental de la Haute-Vienne, de la mairie de la Jonchère Saint-Maurice, du CHU de Limoges, du Conseil départemental de l’Ordre des médecins, de la Caisse primaire d’assurance maladie et de la Plateforme territoriale d’appui (PTA) de la Haute-Vienne, ont lancé une opération de vaccination délocalisée au plus près des personnes de plus de 75 ans sur la commune de La Jonchère Saint-Maurice en lien avec la MSP de La Jonchère Saint-Maurice et de ses professionnels de santé, ce jeudi 21 janvier.

La Jonchère Saint-Maurice est une commune rurale éloignée des centres de vaccination opérationnels à ce jour sur le département.

Pour la population âgée de plus de 75 ans et souvent peu mobile, cette opération permettra ainsi d’apporter une réponse en proximité sous la coordination et avec l’appui des équipes du pôle de gérontologie clinique (Pr Achille Tchalla) du CHU de Limoges.

L’organisation de cette campagne de vaccination à la MSP de la Jonchère, partie prenante de la Communauté professionnelle territoriale de santé « Occitane », a été rendue possible grâce à la mobilisation des différents acteurs :

► les professionnels libéraux de la MSP de La Jonchère et l’équipe médico-soignante de l’Unité de prévention, de suivi et d’analyse du vieillissement (UPSAV) du CHU vont procéder à la vaccination des personnes âgées ;

► le CHU prépare et achemine les vaccins sur place et apporte son expertise gériatrique et un appui pharmaceutique (approvisionnement et préparation des vaccins) ainsi qu’en hygiène hospitalière ;

► le Conseil départemental apporte son concours pour le repérage des personnes fragiles ;

► la mairie de la Jonchère Saint-Maurice assure l’information de la population sur l’initiative mise en œuvre. Il assure, lorsque nécessaire, l’accompagnement des personnes âgées à partir du domicile et apporte un soutien logistique ;

► la CPAM accompagne les professionnels de santé pour l’utilisation du système d’information du suivi des vaccinations »;

► la PTA se rapproche des personnes concernées de plus de 75 ans en lien avec la MSP afin d’établir le planning des vaccinations et réalise le questionnaire « pré-vaccinal ».

Cette opération expérimentale pourrait être dupliquée sur d’autres zones du territoire de la Haute-Vienne, en relation avec l’Association des maires de la Haute-Vienne et avec l’Association des maires ruraux de la Haute-Vienne, en particulier dans les zones sous-denses en présence médicale, éloignées des centres de vaccination ; ceci afin d’intervenir au plus près des populations prioritaires.