Actualités

AG de l'association des maires et élus de la Haute-Vienne

 
 
AG de l'association des maires et élus de la Haute-Vienne

Le préfet de la Haute-Vienne a clôturé ce samedi 23 janvier 2021 l’assemblée générale de l’Association des maires et élus du département de la Haute-Vienne.

Retour sur les principaux points abordés.

1°) Gestion de la crise liée à la covid-19

Le préfet a rappelé que le département était pour l’instant l’un des moins affecté de la Nouvelle-Aquitaine mais restait inquiétante du fait que nous n’avons pas encore les effets retour de vacances, des ouvertures du dimanche et des soldes à venir.

Puis, il a dressé un état de la stratégie vaccinale sur le département : 7 centres de vaccination ouverts et 2 opérations mobiles (à destination des sapeurs pompiers et sur la commune de La Jonchère Saint-Maurice). Afin de préparer les semaines à venir, le préfet invite les maires à évaluer le nombre de personnes âgées souhaitant se faire vacciner dans leurs communes.

D’ici la fin du mois, 10 000 personnes seront vaccinées d’ici la fin du mois de janvier en Haute-Vienne.

2°) Le maintien d’activités et la reprise économique

Le préfet a annoncé avoir autorisé sous certaines conditions l’ouverture de restaurants (choisis par l’UIMH) pour les professionnels du BTP grâce au travail du député Pierre Ventaud, de la CCI et de la chambre des métiers.

Pour soutenir l’économie en Haute-Vienne, entre mars et le 31 décembre, l’activité partielle et le fonds de solidarité représentent plus de 136 millions d’euros, les reports de charges plus de 436 millions d’euros.

La relance, est activée pour les deux années à venir par les mesures du plan France Relance.  En Haute-Vienne, Ghyslain Chatel, est l’interlocuteur privilégié des élus et des acteurs économiques pour les accompagner dans leurs démarches pour bénéficier de ces mesures. Il s’agit de répondre à des appels à projets consultables sur le site https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/appels-projets . Les communes peuvent également consulter le guide à destination des maires

Les premiers résultats du déploiement de France relance en Haute-Vienne représentent un montant de 3,8 millions d'euros qui concernent 4 lauréats : Texelis, Bernardaud, Champeau et Valéo.

Afin d’augmenter le taux de succès des réponses à ces appels à projets France Relance, le préfet Ghyslain Chatel a proposé aux EPCI de former leurs agents de développement économique pour la préparation des dossiers de réponses aux appels à projets.

D’autres rendez-vous importants ont été soulignés par le préfet : la préparation du CPER et des prochains contrats de relance et de transition écologique, la poursuite de la labellisation des France Services (13 actuellement, jusqu'à 20 dans les mois qui viennent).

3°) Les finances des collectivités

Concernant le fonctionnement,

Après 4 années de baisse entre 2013 et 2017, le montant de la dotation global de fonctionnement est stabilisé et il a même connu une hausse de 1,9 % par rapport à 2018.

Concernant l’investissement,

En 2020, 14,8 millions d’euros ont été investis dans le département par l’État au titre de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), de la dotation de soutien à l’investissement local (DSIL), et de la dotation de soutien à l’investissement des départements (DSID), contre 12 millions d’euros en 2017, 2018 et 2019.

4°) SPA

Dans le cadre du plan de relance, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation lance, dans chaque département, un appel à projets pour lutter contre l’abandon des animaux de compagnie . Un groupe de travail sera mis en place par la DDCSPP sur le sujet.

Téléchargez l' intervention de M. Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne

P1270066
P1270073
P1270084
P1270053
P1270094