Communiqués de presse

COVID-19 : attention aux feux de végétation

 
 

En cette période de confinement, nombreux sont ceux qui entretiennent leurs jardins. Le printemps est une des périodes propice à la propagation d’un feu de forêt et de simples brulages peuvent prendre la forme d’incendie de broussailles, de cultures ou de forêts non maîtrisés. Le préfet de la Haute-Vienne appelle à la prudence et au respect de la réglementation en matière de brûlage des végétaux.

La pratique du brûlage des déchets verts qui présente des risques pour la sécurité des personnes et des biens, est soumise au respect de la réglementation et des consignes de sécurité et de prudence. Cette pratique n’est autorisée que pour les forestiers et agriculteurs dans des conditions particulières de sécurité.

En Haute-Vienne, la pratique de l’écobuage et des feux de plein air est réglementée par l'arrêté préfectoral n° 2013–163 du 9 juillet 2013. A ce titre, il est interdit, sur l'ensemble du département, à compter du 1er mars et jusqu’au 15 octobre de chaque année, de procéder, sans autorisation, à un écobuage ou à une incinération de végétaux à moins de 200m des bois, forêts, landes, et plantations.

Les particuliers ont quant à eux, l’obligation de traiter leurs déchets verts par des méthodes écologiques. Si votre déchetterie est fermée, vous pouvez stocker vos déchets en attendant qu’elle rouvre, ou profiter de ces semaines de confinement pour commencer à réaliser votre propre compost ou broyer vos déchets et entrer ainsi dans la boucle de l’économie circulaire.