Les 40 ans de la politique de la ville

 
 
Rencontre territoriale du 6 février 2018 à Limoges

La politique de la ville est née il y a 40 ans avec les premières opérations « Habitat et vie sociale » (1977), prémices de la politique de la ville et de sa méthode.

l s’agit, pour ces 40 ans, de reconnaître et de valoriser les contributions de la société civile et d’engager une nouvelle étape reposant sur une politique de droit commun de l’État et des collectivités et des actions dédiées à travers la mise en œuvre de la feuille de route du ministère de la Cohésion des territoires.

Les 40 ans de la politique de la ville, c'est :

  • Des manifestations nationales thématiques, à Paris et en région.
  • Une déclinaison dans les territoires mobilisant les conseils citoyens.
  • Des actions de communication en direction à la fois du grand public et des publics spécialisés, et des partenariats avec les médias nationaux et locaux.

Une rencontre territoriale a été organisée dans le cadre des 40 ans de la politique de la ville le 6 février dernier à la préfecture de la Haute-Vienne autour de trois ateliers co-animés par les services de l’État, la communauté d’agglomération Limoges Métropole et la ville de Limoges.

La politique de la ville est née il y a 40 ans avec les premières opérations « habitat et vie sociale » (1977), prémices de la politique de la ville et de sa méthode.

Malgré l’engagement des acteurs sur le terrain et les progrès réalisés en matière de cohésion sociale, de cadre de vie et de renouvellement urbain, et d’emploi, le regard porté sur les quartiers populaires reste encore trop souvent négatif et stéréotypé.

Le 14 novembre 2017, dans son discours de Roubaix, le Président de la République a appelé à une grande mobilisation nationale pour les habitants des quartiers avec le souhait que le visage des quartiers change d’ici la fin du quinquennat.

La volonté du Gouvernement est de donner une nouvelle impulsion à la politique de la ville, de co-construire, discuter, travailler sur le terrain avec tous ceux qui sont animés par la même volonté.

Le chef de l’État a souhaité une grande mobilisation nationale pour les habitants des quartiers prioritaires autour de deux grands événements de portée nationale et territoriale. Cela se concrétise :

- d’une part par la mobilisation autour du label « 40 ans de la politique de la ville, inventons les territoires de demain décerné aux actions les plus innovantes ou remarquables, dans un objectif de mutualisation des bonnes pratiques.

- et d’autre part par l’organisation d’événements nationaux en région. L’agglomération de Limoges Métropole, la ville de Limoges en lien avec la préfecture ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par le CGET autour du thème « des acteurs en gagés et des professionnels au service de l’humain. » Limoges est ainsi candidate pour accueillir un rendez-vous thématique national sur la fin du 1er semestre 2018.

Rencontre territoriale en Haute-Vienne

En Haute-Vienne, cette concertation a pris la forme d’une rencontre territoriale organisée le 6 février à la préfecture autour de trois ateliers co-animés par les services de l’État, la communauté d’agglomération Limoges Métropole et la ville de Limoges.

Cette concertation doit :

  •  permettre la remontée d’exemples d’actions concrètes, innovantes et récentes qui ont fait leur preuve et qui pourraient être reproduites sur l’ensemble du territoire national ;
  •  faire un état de projets qui dépassent le seul périmètre des quartiers et permettent de renforcer les liens avec le reste du territoire.

Atelier 1 : accès à l'emploi

L’accès à l’emploi et le développement économique constituent un pilier à part entière du contrat de ville car il y a là un enjeu majeur.

Pour les habitants, et notamment les jeunes, d’être accompagnés dans la levée des freins à l’emploi qu’ils rencontrent (manque de qualification, manque de réseau personnel...), de bénéficier de conditions propices au développement de leur capacité d’entreprendre (accompagnement, locaux) ;

Pour les acteurs de proximité, les acteurs de l’emploi et de la création d’activité d’être au plus près des besoins spécifiques des habitants ;

Enfin, pour les pouvoirs publics de permettre l’émergence de solutions innovantes adaptées aux problématiques repérées dans les quartiers.

P1160489_atelier1
P1160495_atelier1

Atelier 2 - Autour de l’École de la République

Il existe de nombreux acteurs autour de l’école pour accompagner les enfants et les jeunes sur les quartiers, car la réussite scolaire est souvent le seul atout pour s’insérer professionnellement et socialement et dépasser sa condition. Les parents doivent aussi se mobiliser aux côtés de leur enfant afin de sécuriser son parcours et développer ses ambitions.

P1160478-atelier2
P1160485_atelier2

Atelier 3 – Vivre mon quartier, un engagement citoyen

Quelque soit le genre, l’âge et la situation des habitants d’un quartier prioritaire, comment vit-il au quotidien dans son quartier, quel est son sentiment d’appartenance au quartier et à la ville ? Comment peut-il s’investir dans la vie de son quartier et quel rôle peut-il jouer pour contribuer à la vie de son quartier ?

P1160504_atelier3
P1160507_IDE

Pour en savoir plus :