Fortes chaleurs et plan canicule

 
 
Fortes chaleurs et plan canicule

Comme chaque année depuis 2004, le niveau de veille saisonnière du plan national Canicule est activé depuis le 1er juin et jusqu'au 31 août 2018. Ce dispositif est destiné à prévenir et à lutter contre les éventuelles conséquences sanitaires d’une vague de chaleur durable.

Bien qu'aucun épisode majeur de canicule n'ait été constaté en Limousin depuis plusieurs années, il est important que chacun se prépare avant l'été.

Le plan canicule repose avant tout sur l’action et la vigilance de tous et sur un principe de solidarité.

Restons attentifs aux personnes fragiles (personnes âgées, enfants en bas âge, personnes isolées, sans-abri) .
Recommandations en cas de forte chaleur :

- Maintenir son logement au frais : fermez les fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s'il fait plus frais,

- Boire régulièrement et fréquemment sans attendre d'avoir soif des boissons non alcoolisées,

- Se rafraîchir et se mouiller le corps, au moins le visage et les avants bras, plusieurs fois par jour,

- Passer si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (supermarché, bibliothèque, cinéma…),

- Eviter de sortir aux heures les plus chaudes (11h-21h) et de pratiquer une activité sportive,

- Donner régulièrement de nouvelles à ses proches et dés que c'est nécessaire, oser demander de l'aide.

Affiche_Canicule_FR_2018
Affiche_Canicule_ANG_2018

Téléchargez :

> Dépliant canicule 2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb

> Affiche canicule 2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,42 Mb

Pour toute information, un numéro vert est activé par le ministère chargé de la santé : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).
en savoir plus :

Pics de chaleurs consultez la carte de vigilance météorologique

Pour en savoir plus sur le plan canicule (PNC) :

Le PNC se divise en quatre niveaux d’intervention :
Le niveau 1  correspond au niveau de vigilance verte pour le paramètre « canicule » de la carte de Météo-France : il engage  l’évaluation systématique des risques météorologiques par Météo -France
et des risques sanitaires par l’Institut de veille sanitaire (InVSInstitut national de veille sanitaire), ainsi que la diffusion des documents d’information  aux  Agences  régionales  de  santé,  établissements  de  santé,  collectivités  locales,
associations, etc. ;

Le niveau 2  correspond au niveau de vigilance jaune pour le paramètre « canicule » de la carte de Météo-France :  il  engage  principalement  un  niveau  de  veille  renforcée,  d’anticipation  et  de
préparation à un renforcement des mesures de gestion par les Agences régionales de santé (ARSAgence Régionale de Santé), notamment via la mise en œuvre d’actions de communication locales et ciblées.

Le  niveau  3  ou  « Alerte  canicule »  correspond  au  niveau  de  vigilance  orange  pour  le  paramètre « canicule » de la carte de Météo-France : déclenché par les préfets de départements, en lien avec les  Agences  régionales  de  santé  (ARSAgence Régionale de Santé),  il  engage  la  mise  en  œuvre  d’actions  de  prévention,  de communication et de gestion spécifiques par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée  à  l’intensité  et  à  la  durée  du  phénomène (l’InVSInstitut national de veille sanitaire  analyse  pour  sa  part  les  indicateurs sanitaires en lien avec la chaleur afin de détecter un éventuel impact de la canicule) ;

Le niveau 4  correspond au niveau de vigilance rouge pour le paramètre « canicule » de la carte de Météo-France (canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable) : il engage une mobilisation
maximale des services de l’État et des autorités sanitaires notamment avec l’activation de la Cellule interministérielle de crise (CIC), qui regroupe l’ensemble des ministères concernés.  Cette situation entraine  le  renforcement  de  toutes  les  mesures  de  gestion  et  de  communication  existantes  et  la mise  en  œuvre  de  mesures  exceptionnelles,  notamment  un  dispositif  de  communication
« d’urgence ».