Appel à manifestation d’intérêt : “Fabriques numériques de Territoire”

 
 
Appel à manifestation d’intérêt : “Fabriques numériques de Territoire”

L'objet de l'AMI est d'accompagner la montée en compétences numériques des tiers-lieux dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Les tiers-lieux ont jusqu'au 15 octobre 2019 pour candidater.

Le Gouvernement s'engage pour les tiers lieux

Lancé par le Gouvernement le 11 juillet 2019, l'appel à manifestation d'intérêt « Fabriques de Territoire » a pour objet d'accompagner le développement des Tiers-Lieux.

L’Etat finance le fonctionnement de 300 Fabriques, à hauteur de 75 000 à 150 000 euros sur 3 ans, à raison de 50 000 euros par an maximum, le temps pour ces structures de trouver leur équilibre économique :

  • 150 Fabriques de territoire hors des grands centres urbains
  • 120 Fabriques de territoire et 30 Fabriques numériques de territoire, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les 30 Fabriques numériques de territoire bénéficieront d’un financement supplémentaire de 100 000 euros dès 2019.

Les Fabriques Numériques de Territoire

Les Fabriques Numériques de Territoire en quartiers prioritaires de la politique de la ville ou à proximité immédiate, sont des tiers-lieux avec un large panel d'activités numériques, allant de l’inclusion numérique à l’entrepreneuriat et l'autonomisation vers une citoyenneté pleine et entière (facilitation de l’accès aux droits sociaux des habitants, médiation numérique et scientifique, service d'accompagnement aux démarches en ligne, fabrication numérique, formation professionnelle, incubation d'entreprises, transition numérique d'activité professionnelle, etc.).!

Qui peut candidater ?

• L’AMI finance des lieux existants souhaitant élargir leurs services, ainsi que des lieux en projet dans les territoires non-pourvus
• Les projets doivent avoir un porteur de projet identifié au coeur de la dynamique territoriale
• Les personnes morales autorisées à candidater pour porter un projet sont :

  • Les entreprises publiques et/ou privées, fondations et associations de droit privé
  • Les GIP / GIE et autres formes de groupements
  • Les collectivités territoriales et leurs groupements
  • Les syndicats mixtes
  • Les consortiums d’acteurs intervenant sur un même territoire dont les compétences sont complémentaires dans le cadre des objectifs décrits plus hauts. Des collectivités territoriales, organismes publics et/ou privés ou établissements d’enseignement pourraient être associés au projet. Un des acteurs devra être désigné comme porteur principal du projet.

Comment candidater ?

Rendez-vous sur societenumerique.gouv.fr/tierslieux
Critères de sélection :
• projets existants ou à venir
• avec un ancrage territorial fort et un porteur de projet bien identifié
• gouvernance claire et contributive
• modèle économique équilibré à terme

Date limite de candidature : le 15 octobre 2019

Pour en savoir plus téléchargez le dossier de presse : "Nouveaux lieux, nouveaux liens" L'Etat s'engage pour les tiers-lieux dans les territoires