L'État lance un grand salon virtuel de l'emploi - Du 12 octobre au 6 novembre 2020

 
 
L'État lance un grand salon virtuel de l'emploi - Du 12 octobre au 6 novembre 2020

Lundi 12 octobre, Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne et Virginie Darpheuille, préfète de la Creuse, ont participé à la conférence de presse pour le lancement de l'action « Attirer les compétences en Haute-Vienne ».

Au programme, plus de 200 offres d’emploi à pourvoir avec la participation de plus de 90 entreprises. Avec les atouts que le Limousin souhaite mettre en valeur : « plus de m2, plus de temps pour profiter, plus de convivialité », le territoire incarne une alternative sérieuse à la vie ultra-urbaine pour ceux qui songent à changer de vie depuis la fin du confinement.

200 emplois à pourvoir dans tous les métiers

Si les difficultés à recruter pour les entreprises des deux départements Creuse et Haute-Vienne ne sont pas nouvelles, la situation ne s’améliore pas avec le Covid. Ces deux départements comptent des filières d’excellence comme ​le bois ou la tapisserie pour la ​Creuse, le cuir, le luxe, l’industrie, la céramique et les matériaux intelligents pour la Haute-Vienne qui elles aussi manquent de candidats. A tel point que certains dirigeants recrutent en Europe comme François Jullien, de Global Turf France : ​« J’avais besoin de mécaniciens parlant couramment anglais, nous avons ici une forte communauté anglaise et une ligne aérienne Limoges-Londres qui nous permet d’aller à Londres plus facilement qu’à Paris. J’ai donc recruté 2 mécaniciens anglais qui peuvent ainsi travailler facilement avec nos partenaires américains » témoigne ce chef d’entreprise qui lui aussi a quitté la vie parisienne pour la Haute-Vienne en Limousin.

Le retour au village en hausse depuis la fin du confinement

On observe une augmentation de 45% de l’intérêt sur internet pour les maisons à la campagne pendant la période de mai à août 2020 par rapport à la même période l’année dernière (données du cabinet C-Ways).  C’est sur cette tendance que le territoire s’appuie pour proposer à ces ultra-urbains qui cherchent à s’installer au vert une ​solution concrète pour passer le pas : un emploi, un accompagnement pour s’installer et une meilleure qualité de vie.

Concrètement, le territoire propose un dynamisme culturel et associatif, une campagne verdoyante, la proximité avec l’océan à l’ouest et les volcans à l’Est, des prix de l’immobilier très attractifs et la facilité de se créer un réseau de proximité et d’être bien intégré quand on arrive.  L’avantage est aussi d’avoir en Haute-Vienne ​une métropole de plus de 200 000 habitants : Limoges, et dans les deux départements des villes de plus de 10 000 habitants très dynamiques : La Souterraine (2H40 de Paris) ou St-Junien...

Si certains hésitent encore pour des raisons professionnelles en mentionnant la qualité et l’intérêt de leur travail ou bien les difficultés à évoluer, qu’ils soient rassurés, comme il y a peu de candidats, ceux qui ont un profil en adéquation avec les besoins des entreprises évoluent rapidement. ​Comme le mari d’Anne-Sophie, traffic manager qui « a trouvé un emploi en un mois » en arrivant de la région parisienne et qui, un an plus tard, a retrouvé son niveau de salaire parisien et a même pris de nouvelles responsabilités.

Un salon virtuel de l'emploi et 35 partenaires d'accueil

Du 12 octobre au 6 novembre prochain, les candidats pourront se connecter au salon virtuel de l’emploi grâce à un simple identifiant et un mot de passe. Une fois connectés, ils peuvent postuler directement aux offres et obtenir des rendez-vous en ligne : https://salonenligne.pole-emploi.fr/candidat/detaildusalon

Tous les secteurs sont en tension : agro-alimentaire (opérateur de   production, pilotage de machines…), BTPBâtiment et travaux publics (électricien, plombier chauffagiste,   maçon…), commerce de gros (mécanicien), industrie (métallurgie,   chaudronnerie, mécanique industrielle…), innovation (informatique, ingénierie, santé…), les candidats auront l’embarras du choix. Et comme en Limousin, on a le sens de l’accueil, ils sont accompagnés par les 35 partenaires des deux départements lors de leur installation : communautés de communes, conseils départementaux, offices de tourisme, etc.


Retrouvez toute l'actualité des services de l'État en Haute-Vienne sur Facebook , Twitter et Instagram !