Actualités

Vacances d'été - Soyez vigilants sur les routes

 
 
Vacances d'été - Soyez vigilants sur les routes

Quel que soit votre mode de déplacement, prenez les dispositions qui s’imposent pour rouler en toute sécurité.

Raphaël LE MÉHAUTÉ, préfet de la Haute-Vienne, appelle les usagers à redoubler d’attention, à adapter leur vitesse de déplacement aux itinéraires empruntés et, d’une manière générale, à respecter scrupuleusement les règles de circulation.

Durant l'été, les services de Police et de Gendarmerie nationales renforceront la prévention et les contrôles sur les routes du département.

Selon les prévisions de Bison Futé , samedi 29 juillet sera l’une des journées la plus difficile de l’été 2017. Il correspond au traditionnel chassé-croisé entre les « juilletistes » et les « aoûtiens ». La circulation sera « exceptionnellement difficile » sur la grande majorité des axes routiers.

La circulation sera également très difficile vendredi 28 juillet, dès la fin de la matinée jusqu’au soir et le trafic restera dense dans la nuit de vendredi à samedi, avec l’apparition des premiers bouchons du samedi dès 4 heures du matin dans certains secteurs.

Il est donc fortement déconseillé de rouler dans la nuit de vendredi à samedi et durant toute la journée du samedi. Mieux vaut attendre dimanche pour partir, tout en s’attendant à y rencontrer encore des bouchons, notamment en vallée du Rhône, sur l’autoroute A10 en région Centre et sur l’autoroute A13 en Normandie.

Avant de partir

Ne conduisez pas en état de fatigue ou de faiblesse pour garder une attention soutenue sur un long trajet. Une pause toutes les deux heures est vivement recommandée. En cas de traitement médical, vérifiez la compatibilité des médicaments avec la conduite automobile (C’est indiqué par des pictogrammes sur la notice d’utilisation).Fatigue et somnolence, ce n’est pas la même chose…

La fatigue, c’est la difficulté à rester concentré. Picotement des yeux, raideur de la nuque, douleurs dans le dos et regard fixe sont les premiers signes annonciateurs de la fatigue.

La somnolence, c’est la difficulté à rester éveillé. Bâillements et paupières lourdes annoncent un risque d’endormissement.

Veillez au bon état général de votre véhicule

Un véhicule bien entretenu et bien réglé est un gage de sécurité. En outre, il consomme moins de carburant (jusqu'à -10%) et pollue moins (-20%).

  • Vérifiez la pression et l'état des pneus (sans oublier la roue de secours) : un mauvais gonflage augmente les distances de freinage, diminue la stabilité du véhicule et augmente la consommation de carburant de 2,4% par 0,5 bar manquant. Les pneus offrent une résistance au roulement sur la route en fonction de la surface de contact au sol. La réduction de cette surface optimise le roulement et on consomme donc moins de carburant.
  • Contrôlez l'ensemble des dispositifs : la batterie, l'éclairage, les essuie-glaces et les différents niveaux : eau, huile, lave-glace.
  • Assurez-vous d’avoir une bonne visibilité : nettoyez le pare-brise, les vitres, les rétroviseurs et les phares.
  • Assurez-vous de disposer, dans votre véhicule, d’un gilet de sécurité à portée de main et d'un triangle de pré signalisation homologué. À défaut, vous êtes passible d'une contravention de 4ème classe (135 €, minorée à 90 € et majorée à 375 €).
  • Ne surchargez pas votre véhicule. La quantité d’énergie nécessaire augmente avec le poids à déplacer, surtout dès que l’on commence à gravir des pentes. Assurez-vous donc que vous ne transportez rien d’inutile dans le coffre.

Prenez le temps de préparer votre trajet

Bien préparer son déplacement permet de limiter les risques d'être soudainement confronté à des situations imprévues.
 Depuis le février 2011, les voitures et camionnettes neuves sont obligatoirement équipées de feux « dédiés ». Placés à l’avant du véhicule, ces feux de jour à allumage automatique sont moins lumineux que les phares et consomment moins d’énergie.

  • Avant de partir, consultez les prévisions météorologiques sur l'ensemble du trajet www.meteofrance.com, pour éviter d'être surpris par un phénomène météorologique inattendu. En cas d’alerte prévue sur le parcours, il est recommandé de différer son déplacement. Différentes sources d'information météorologique sont à votre disposition, notamment sur Internet.
  • Étudiez votre itinéraire dans sa totalité
  • Renseignez-vous sur les conditions de circulation et de trafic : Pour faciliter l’information de chacun sur les conditions de circulation, la consultation du site Internet Bison Futé et sa version pour les mobiles fournit une information au plus près du temps réel :  www.bison-fute.gouv.fr, www.bison-fute.gouv.fr/mobile.html, l’application Bison Futé, disponible gratuitement en téléchargement pour les smartphones sous IOS et sous Androïd.

Soyez prudent
  • Ajustez votre ceinture de sécurité et veillez à ce que vos passagers, notamment les enfants, soient bien attachés à l’avant comme à l’arrière. Vérifiez que les jeunes enfants soient bien installés dans un siège adapté à leur taille, leur poids et leur âge.
  • Avant de prendre la route, ne consommez pas de produits stupéfiants (en 2016, les stupéfiants sont la cause principale de 9 % des accidents mortels de la route), ni de médicaments incompatibles avec la conduite. La consommation de médicaments peut avoir un impact sur la capacité à conduire un véhicule. La liste des traitements dont il faut se méfier au volant a été élargie. L'objectif de la campagne (sur 3 ans) vise à « mieux faire connaître aux conducteurs les risques liés à la prise de certains médicaments ».
  • Prévoyez de l'eau ou des boissons fraîches pour vous hydrater en cas de forte chaleur.

Sur le trajet

Utilisez les moyens d’information existants
  • L’application mobile Bison Futé vous permet de rester en contact dans vos déplacements avec les dernières informations mises en ligne en temps réel, disponible gratuitement en téléchargement pour les

 smartphones sous IOS et sous Androïd

  • Les radios d'information routière sont là pour vous guider : France Info 105.5, réseau France Bleu et 107.7 FM sur autoroute.

Respectez les consignes de sécurité
  • Évitez de conduire plus de 6 à 8 heures par 24 heures. Faites une pause toutes les deux heures. Dès les premiers signes de fatigue ou de somnolence, arrêtez-vous.
  • Faites attention aux usagers plus vulnérables que vous, notamment les cyclistes et les piétons.