Actualités

Sécheresse : les mesures de restrictions prolongées en Haute-Vienne

 
 

L’insuffisance de pluviométrie en Haute-Vienne se prolonge depuis le mois de juin. Les mois de septembre et octobre accusent un déficit de pluie respectif de 75 % et 60 %. Les sols restent très secs et atteignent des niveaux historiques.

Les quelques pluies récentes de faibles intensités n’ont pas inversé la situation, et aucune pluviométrie significative n’est annoncée dans les prochains jours. Le niveau des ressources en eau est en baisse constante et les cours d’eau du département présentent des débits toujours très bas.

Les mesures de restriction des usages de l’eau sont donc prolongées jusqu’au 30 novembre 2018 sur l’ensemble des communes du département, à savoir :

  • interdiction stricte d’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts, des jardins potagers et d’agrément sauf issu de réserves d’eau pluviale,
  • interdiction de tout prélèvement dans les cours d’eau et les eaux souterraines, hors usages prioritaires type alimentation en eau potable, abreuvement du bétail, maraîchage, horticulture, défense incendie et industriels régis par une décision administrative,
  • interdiction du lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires,
  • interdiction de lavage des véhicules, hors stations de lavage spécialisées, sauf obligations sanitaires,
  • interdiction des manœuvres de vannes des barrages,
  • interdiction de remplissage et de vidange des plans d’eau,
  • interdiction des réalisations de pêches électriques sauf pêches de sauvetage.

Les différents services exerçant les missions de police de l’eau (agence française pour la biodiversité et office national de la chasse et de la faune sauvage) et les forces de l’ordre exerceront des contrôles spécifiques afin de faire assurer le respect des mesures de restriction.