Installation du Comité de pilotage du projet territorial « le logement d’abord »

 
 

Monsieur Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne et Monsieur Bruno GENEST, vice-président de la Communauté urbaine Limoges Métropole, ont installé le 31 janvier 2019 le comité de pilotage du projet territorial « Le logement d’abord ».

Limoges Métropole a élaboré ce projet en réponse à un appel à manifestation d’intérêt national piloté par la Délégation interministérielle à l’habitat et au logement (DIHAL), qui recherchait l’implication forte des collectivités territoriales et le renforcement de la coordination avec l’État sur le développement d’une stratégie d’amélioration de l’accès au logement des ménages sans abri, s’inscrivant dans le plan national quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme 2018- 2022.
Le projet de Limoges Métropole, construit en étroit partenariat avec les services de l’État et les acteurs du secteur de l’hébergement et du logement, a été retenu par la DIHAL, parmi 24 projets retenus.
Le projet vise notamment :
- à développer l’offre de logement en faveur des ménages sans domicile ou en risque de le devenir, en mobilisant tant le parc locatif social que le logement privé,
- à favoriser un accès rapide de ces ménages au logement, et un maintien durable moyennant un accompagnement rénové, articulant étroitement les professionnels impliqués dans le soutien des personnes,
-à prévenir les ruptures de parcours plus les ménages les plus fragiles, en particulier les expulsions locatives.
Le projet mobilise des financements de l’État, en contrepartie d’engagement financiers de la communauté urbaine.
La première réunion du comité de pilotage a réuni, outre les représentants des services de l’État et de Limoges Métropole, les maires des 20 communes de la communauté urbaine, ainsi que les institutions et acteurs concernés et /ou impliqués dans l’accompagnement des personnes les plus précaires.
La forte participation des acteurs conviés à cette instance de pilotage illustre l’intérêt marqué et partagé pour les questions d’accès et de maintien dans un logement, ce dernier demeurant un point d’ancrage fondamental de toute personne dans la vie sociale.
Les participants ont exprimé tout l’intérêt à travailler en mode « réseau renforcé », de manière transversale et pluridisciplinaire, en impliquant les ménages concernés dans leur accompagnement. Cet objectif de collaboration renforcée reposera sur un engagement fort de toutes les institutions publiques à décloisonner leurs politiques et leurs interventions, ainsi que sur une évolution des pratiques professionnelles allant dans le sens d’un meilleur partage de l’information au bénéfice des personnes concernées.
Une journée d’échanges sur le thème du « logement d’abord » est organisée le 8 mars 2019 à ESTER Technopole. Ouverte aux acteurs de notre territoire sur les thématiques du logement, de l'hébergement et de l'accompagnement des publics en difficulté d'accès ou de maintien dans le logement, elle permettra d’échanger sur les pratiques actuelles de prise en compte des difficultés d’accès et de maintien dans le logement, et d’envisager les améliorations à trouver.
Les institutions publiques et acteurs de l’hébergement et du logement se retrouveront dès le mois d’avril 2019 pour poursuivre la co-construction des actions opérationnelles du projet, sur la base du diagnostic en cours de finalisation.