Communiqués de presse

Cérémonie d’installation des lieutenants de louveterie en Haute-Vienne

 
 

Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne, a présidé lundi 3 février 2020 la cérémonie d’installation des lieutenants de louveterie en Haute-Vienne. 22 lieutenants ont été installés lors de cette cérémonie. À cette occasion, l’honorariat a été décerné à Monsieur Claude ALLOUIS, ancien louvetier, en reconnaissance de son implication dans l’exercice de ses missions durant 23 années passées aux côtés de l’administration.

P1250818_IDE

Le corps des lieutenants de louveterie

La louveterie a été créée par Charlemagne en 812 pour protéger les habitants et leurs élevages des loups. La loi du 19 pluviose an V (7 février 1797) fut le prélude de la législation actuelle qui confère aux lieutenants de louveterie la possibilité d’intervenir de manière dérogatoire à certaines dispositions relatives à la chasse et à la régulation des nuisibles.

Les lieutenants de louveterie, appelés plus souvent « louvetiers », ont rendu des services considérables. Choisis parmi les hommes les plus aptes à capturer les loups, ils devaient connaître le territoire, ses habitants et la faune. Ils avaient réputation et considération.

Ces éléments historiques sur les capacités à organiser, sur l’exemplarité et la neutralité restent d’actualité aujourd’hui.

Le rôle des lieutenants de louveterie

Les lieutenants de louveterie sont des agents de l’État, bénévoles, nommés et encadrés pare le préfet de département.

Ils sont avant tout les conseillers techniques de l’administration. Leur appui est sollicité en particulier dans les commissions départementales de la chasse et de la faune sauvage et dans les réunions locales de médiation pour des problèmes liés à la faune sauvage. Leur participation en tant que représentant de l’administration dans les comités de suivi pour le sanglier est active et efficace.

Ils ont également un rôle de conciliation avec les acteurs locaux, en particulier les agriculteurs et les chasseurs.

Aussi, une connaissance fine du territoire sur lequel chaque louvetier est nommé, tant du point de vue des acteurs que des niveaux de populations de faune sauvage, est indispensable à la bonne réalisation de ses missions.

Les missions de terrains sont plus particulièrement conduites actuellement pour la régulation des sangliers, des renards et des blaireaux.

Le renouvellement des lieutenants de louveterie

Les lieutenants de louveterie sont nommés pour une période de cinq ans, dont la précédente a pris fin le 31 décembre 2019. Leurs circonscriptions géographiques historiques correspondaient aux 20 secteurs cynégétiques établis dans le schéma départemental cynégétique.

Carte des secteurs des 20 lieutenants de louveterie en Haute-Vienne :

> 870_lieutenants_louveterie_2020-2024_nom - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,85 Mb