Centenaire de la Guerre 14-18 : le comité départemental du centenaire a examiné les projets 2018

 
 

Le comité départemental du centenaire s’est réuni le 27 septembre 2017 sous la présidence de Mme Angélique ROCHERBEDJOUDJOU, sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Haute-Vienne.
Ce comité est habilité à participer au processus de labellisation des projets mémoriels soumis à son étude et à donner un avis favorable à des demandes de financement présentées par ces mêmes porteurs de projets.

P1150033-IDE
P1150044IDE

Le comité a étudié les sept projets qui sont proposés à la mission du Centenaire pour la nouvelle session 2018 :

- Projet n°1 : La Grande Guerre d’Amélia Saint-Laurent-les-Eglises rend hommage à ses poilus par l’association de Collectionneurs du pays d’Ambazac.

Le projet présente l’originalité de se décliner sur deux communes Ambazac et Saint-Laurent-les-Eglises sur des périodes différentes de l’année. Il s’agit pour Ambazac de braquer le projecteur sur une famille limousine dans la guerre, l’exposition et la plaquette de Saint-Laurent élargissant les recherches sur l’ensemble  des soldats de la commune.

- Projet n°2 : Mémoires de guerre des Limousins par le Cercle de généalogie et d’histoire des Marchois et Limousins.

Collecte de témoignages de poilus limousins accompagnée de réflexions sur la situation à l’arrière et réalisation de deux monographies des communes de Verneuil et Aixe-sur-Vienne.

- Projet n°3 : 1917-1918 : l’armée américaine en France. Son impact décisif sur le chemin de fer français par l’association HistoRail de Saint-Léonard-de-Noblat, le musée limousin du chemin de fer.

Exposition de présentation des nouvelles techniques ferroviaires introduites par les Etats-Unis à partir de 1917 à la suite de leur engagement dans la guerre. Présentation de photos, textes et maquettes concernant tous les aspects de la modernisation du réseau ferré : locomotives, voies, ateliers, système de régulation du trafic ferroviaire.

- Projet n°4 : Musée virtuel et Première guerre mondiale par l’association mémoire de Nieul et alentours.

La Première Guerre mondiale vue à travers des documents de particuliers numérisés et mis en ligne sur le site de l’association.

- Projet n°5 : 14-18 Poussières de guerre – Écrits de soldats par l’établissement public Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages.

Le projet consiste en la publication de documents écrits et récoltés à l’occasion de la préparation d’une exposition réalisée en 2013-2014.

- Projet n°6 : Commémoration missions du centenaire par l’association Racines à Bessines.

Hommage aux poilus de la commune de Bessines. Trois animations seront proposées tout au long de l’année : une conférence bilan des quatre années de guerre accompagnée d’une exposition ; une lecture collective de mémoires de poilus de la commune ; des manifestations dans le cadre de la commémoration du 11 novembre.

- Projet n°7 : Mémorial 1914-1918 pour Limoges, 3005 morts pour la France par la Ville de Limoges.

Projet pluridimensionnel visant à réinscrire les 3005 enfants de Limoges morts pour la France dans la mémoire collective. Leur nom ne figurait pas sur le monument aux morts 14-18 de la ville : il ne s’agit donc pas d’une simple rénovation du monument mais d’un véritable projet pédagogique initié par la publication sur le site internet de la ville des 3005 noms de soldats morts pour la France.
Ce projet va bien au-delà du monument aux morts 14-18 puisqu’il s’agit de redonner une visibilité aux morts pour la France de la ville de Limoges après des recherches menées par les archives municipales de Limoges.