2014

Michel Jau, préfet de la région Limousin convie les banques à une réunion d’échange sur le financement de l’économie

 
 
Le préfet convie les banques à une réunion d’échange sur le financement de l’économie

Mercredi 19  février 2014, Michel Jau, préfet de la région Limousin, a convié les représentants du secteur bancaire à une réunion d’échange sur le niveau et les conditions des concours bancaires aux entreprises.

En 2013, les banques ont globalement répondu aux besoins de financement des entreprises. L’enjeu pour 2014 est de savoir si elles seront en mesure de satisfaire une demande accrue de crédits du fait de la reprise attendue.

Dans ce contexte, les pouvoirs publics mettent en œuvre un ensemble de dispositifs concourant à une meilleure irrigation de l’économie et un environnement favorable pour les entreprises :

1-  La banque publique d’investissement, Bpifrance

Opérationnelle depuis l’été 2013, Bpifrance dispose d’outils spécifiques (apport en capital de fonds propres, garanties spécifiques) qui lui permettent de répondre aux besoins de financement des entreprises ou d’exercer un effet d'entraînement vis-à-vis des autres banques.

 2-  Une politique cohérente de développement des financements alternatifs au crédit

Les pouvoirs publics travaillent sur d’autres voies d’amélioration du financement de l’économie :

 - Les assureurs peuvent désormais prêter aux entreprises non cotées.

- Le gouvernement va modifier par ordonnance en 2014 le cadre juridique financier du financement participatif ou « crowfunding ». Ce procédé consiste à faire appel via Internet ou les réseaux sociaux  à un grand nombre de personnes pour financer des projets.

- Le ministère de l’Economie et des Finances a mis à disposition des épargnants deux nouveaux produits de placement destinés à drainer leur épargne vers le financement de l’économie : le PEA-PME et le nouveau compartiment dans l’assurance vie « eurocroissance ».

- Avec 7,8 milliards d’euros, les financements de la banque européenne d’investissement ont augmenté en 2013 de 80% en France. 1,3 milliard d’euros ont été destinés aux PME dont 1,2 milliard de prêts mis à la disposition de Bpifrance.

 3-  La Médiation nationale du crédit aux entreprises

Créée en 2008 et prolongée jusqu’au 31 octobre 2014, la Médiation du crédit aux entreprises est destinée à venir en aide  aux entreprises qui rencontrent des difficultés d’accès au crédit ou des problèmes d’assurance-crédit.

En Limousin, elle affiche des résultats satisfaisants sur 2008-2013 : un taux d’éligibilité (acceptation par elle des dossiers qui lui sont présentés) de 80 %, un taux de réussite de 64 % (des dossiers retenus comme éligibles), 136,3 millions d’encours débloqués, 6 891 emplois préservés.

financement économie 1
financement économie 2
financement économie 3
financement économie 4