Actualités

Réunion du comité de pilotage des violences faites aux femmes - Grenelle des violences conjugales

 
 
Réunion du comité de pilotage des violences faites aux femmes - Grenelle des violences conjugales

De nombreux acteurs engagés dans la lutte contre les violences conjugales se sont réunis ce vendredi 6 septembre afin d'échanger et de proposer un plan d'action pour les mois à venir.

Dans le cadre du lancement du « Grenelle » des violences conjugales à l’échelle nationale, le 3 septembre dernier, Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne, en présence de Jean-Philippe RIVAUD, procureur de la République, a réuni l’ensemble des acteurs de la lutte contre les violences conjugales, ce vendredi 6 septembre, à la préfecture.

Après que les services de la justice, de la police nationale, de la gendarmerie nationale et les associations ont exposé leurs travaux et leurs dispositifs, un temps d’échange a permis d’identifier un plan d’action pour les mois à venir :

  1. Améliorer la détection des signaux faibles, notamment en milieu rural et permettre une prise en charge efficace et adaptée des victimes par une coordination efficiente des acteurs (professionnels de santé, services sociaux, forces de l’ordre, avocats et associations…).
  2. Renforcer les dispositifs existants en développant une synergie entre les différents acteurs de la lutte contre les violences conjugales.
  3. Faciliter le partage d’information entre les professionnels de la lutte contre les violences conjugales pour comprendre les causes de ces violences et adapter les dispositifs de prévention, de détection et de prise en charge des victimes.

Ce plan d’action fera l’objet de réunions thématiques afin de permettre le renforcement des actions qui sont mises en œuvre sur le département de la Haute-Vienne.

> CP_20190905_COPIL Violences faites aux femmes-synthèse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,49 Mb

______________________

Retrouvez l'ensemble des mesures prises par le gouvernement à l'occasion du lancement du « Grenelle » des violences conjugales, le 3 septembre 2019 : https://www.gouvernement.fr/un-grenelle-et-des-mesures-fortes-pour-lutter-contre-les-violences-conjugales

DES OUTILS POUR LUTTER CONTRE LES VIOLENCES

Mais pour agir, il faut être informé.

Outre les numéros d’urgence (police, gendarmerie ou pompiers), des outils de prévention, d’information et de signalement dédiés existent pour éviter et lutter contre ces violences :

  • Le 3919, numéro d’écoute national, anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage;
  • La plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles, accessible à l’adresse www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr ;
  • Des outils d’information : le site web dédié (www.arretonslesviolences.gouv.fr, mis en ligne le 30 août dernier) et le compte Twitter « Arrêtons-les ! » : @arretonsles.

Il est primordial que ces outils aient un niveau de notoriété maximal. Il est donc aujourd’hui essentiel de mieux les faire connaître pour permettre à chacune et chacun de rompre l’isolement et d’engager des démarches qui sauvent des vies, que l’on soit soi-même victime ou simplement témoin.