Actualités

Opération de sensibilisation alternative aux peines envers les conducteurs de deux-roues motorisés

 
 
Opération de sensibilisation alternative aux peines envers les conducteurs de deux-roues motorisés

Samedi 6 avril 2019, la préfecture de la Haute-Vienne et la Sécurité routière ont organisé une première opération d'alternative aux peines envers les conducteurs de deux-roues.

Dans la salle des fêtes de la préfecture, l'opération d'alternative aux peines envers les conducteurs de deux-roues motorisés ayant commis une infraction au code de la route a consisté en une matinée de prévention à vocation pédagogique. Georges SALAÜN, directeur de cabinet du préfet de la Haute-Vienne, était présent pour introduire la démarche aux contrevenants. En effet, sont pointées dans cette opération les infractions susceptibles d'être commises au quotidien. Des contrôles ont été effectués par l'Escadron de sécurité routière de la gendarmerie de la Haute-Vienne (EDSR), en zone gendarmerie uniquement, sur une période de 3 semaines jusqu'au 5 avril et en ciblant particulièrement les jeunes de 14 à 24 ans.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

À savoir : les deux-roues motorisés, les piétons ainsi que les vélos sont impliqués dans près d'un accident sur quatre. Les jeunes (14 à 24 ans) du département sont fortement représentés et sont impliqués dans plus d'un accident mortel sur cinq.

Les trois principales causes d'accidents en Haute-Vienne sont :

  1. la perte de contrôle (vitesse inadaptée) avec près de 39% des accidents
  2. le refus de priorité entre véhicules à plus de 21%
  3. l'alcool à plus de 7%

Programme

Les contrevenants présents ont assisté aux deux ateliers de sensibilisation :

  • aux conduites addictives animé par l'EDSR

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

  • à la pratique du deux-roues motorisé (2RM) et à l'équipement réglementaire du conducteur. L'atelier était animé par Thierry Pailloux, chargé de mission 2RM de la sécurité routière et Anthony Deslias, intervenant départemental de la sécurité routière (IDSR) qui a assuré la partie témoignage.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le suivi complet de la sensibilisation par ces contrevenants leur a donné droit à l'annulation de la verbalisation.

Quelques conseils pour la conduite en deux-roues motorisés...

Au printemps, les beaux jours reviennent et avec eux, l'envie d'en profiter. Vous serez sans doute nombreux à vouloir vous échapper et prendre la route.

Pneus : pas de sécurité possible sans sérénité !

  • Soyez attentif sur l'état général du véhicule. Place au check-up du PFFN (pneus, freins, feux, niveaux).
  • Surveillez les témoins d'usure des pneus, au minimum tous les 5 000 km. Si les témoins sont atteints, les pneus sont à changer d'urgence.
  • Visez le bon gonflage des pneus : le sur-gonflage accélère leur usure en amenuisant le plaisir de conduite. Le sous-gonflage déstabilise votre véhicule, quelle que soit la vitesse de circulation. Pour remédier à cela, assurez-vous de respecter les recommandations du constructeur.

Freins

Ils sont la première assurance sur la route, votre système de défense privilégié face aux dangers d'accident ! De ce fait, leur parfait état de fonctionnement est donc fondamental pour votre sécurité et celle des autres.

  • Vérifiez très régulièrement l'état des disques et l'usure des plaquettes de freins. Dès que cela est nécessaire, n'attendez pas pour les faire changer.
  • Adaptez votre vitesse par temps de pluie car la présence d'eau entre les plaquettes et les disques diminue l'efficacité des freins.

Feux

Sur la route, un deux-roues motorisé n'est jamais assez visible des autres catégories d'usagers.

  • Pour circuler en sécurité, l'allumage des feux de croisement est obligatoire (art. R416-17 du Code de la route).
  • Vérifiez que vos feux soient homologués (art. R313-1 et suivants) et assurez-vous de leur fonctionnement et de leur propreté.
  • De même pour le clignotant : en cas de panne, l'absence de clignotant représente un réel danger. Vérifiez leur bon fonctionnement dans votre check-up quotidien.
  • N'hésitez pas à prévenir tout usager d'un deux-roues motorisé qui serait dans ces situations de panne ; pour leur sécurité et celle des autres.

Niveaux des liquides du moteur

Si la fréquence de vérification des niveaux n'est pas la même que pour les pneus et les freins, n'oubliez pas de vérifier les niveaux dans votre check-up. Même invisible, ils constituent des facteurs centraux de la bonne santé de votre deux-roues.

Retrouvez les photos et vidéos de la visite sur nos réseaux sociaux Facebook et Twitter .