Actualités

Grenelle des violences conjugales - Réunion des membres du COPIL des violences faites aux femmes

 
 
Grenelle des violences conjugales - Réunion des membres du COPIL des violences faites aux femmes

Suite à la mobilisation nationale le 3 septembre 2019 autour du Grenelle des violences conjugales, une réunion entre les acteurs impliqués dans cette lutte s'est tenue le 6 septembre à la préfecture.

En 2018, une femme est morte tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Depuis le début de l’année 2019, 92 femmes sont mortes assassinées dans ces conditions*.

La lutte contre les violences au sein des couples constitue une priorité majeure du gouvernement. Le secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a annoncé l’ouverture aujourd’hui, le 3 septembre 2019, d’un « Grenelle » consacré à la lutte contre les violences conjugales. Cette date fait écho au 3919, numéro national d’information sur les violences.

Ce « Grenelle » est destiné à organiser une mobilisation toute particulière des acteurs qui concourent à la lutte contre ces violences et s’achèvera le 25 septembre 2019, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, par la présentation d’un plan stratégique quinquennal.

À cette occasion, Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne, et Jean-Philippe RIVAUD, procureur de la République, ont souhaité réunir l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre les violences conjugales.

Cette réunion sera l’occasion de faire un point sur les politiques publiques consacrées à la lutte contre les violences conjugales mises en place dans notre département, de faire se rencontrer les divers acteurs impliqués et d’en mobiliser de nouveaux, ainsi que de proposer de nouvelles initiatives.

Ce sera également le point de départ d’une réflexion plus vaste, menée à l’échelle locale, et destinée à nourrir les travaux du gouvernement, afin de mieux lutter contre ce phénomène.

Cette réunion sera suivie d’un point presse à la préfecture, salle Marianne, à 11h00.

*Chiffre au 19 août 2019.
190812_EGALITE_LOGO OPS FIXE

_____________________

DES OUTILS POUR LUTTER CONTRE LES VIOLENCES

Mais pour agir, il faut être informé.

Outre les numéros d’urgence (police, gendarmerie ou pompiers), des outils de prévention, d’information et de signalement dédiés existent pour éviter et lutter contre ces violences :

  • Le 3919, numéro d’écoute national, anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage;
  • La plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles, accessible à l’adresse www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr ;
  • Des outils d’information : le site web dédié (www.arretonslesviolences.gouv.fr, mis en ligne le 30 août dernier) et le compte Twitter « Arrêtons-les ! » : @arretonsles.

Il est primordial que ces outils aient un niveau de notoriété maximal. Il est donc aujourd’hui essentiel de mieux les faire connaître pour permettre à chacune et chacun de rompre l’isolement et d’engager des démarches qui sauvent des vies, que l’on soit soi-même victime ou simplement témoin.