Dispositif d’appui à l’isolement des personnes concernées par un isolement ou une mise en quatorzaine

 
 

Dans le cadre de la stratégie nationale qui vise à limiter le rebond de la propagation de l’épidémie de COVID-19, la préfecture de la Haute-Vienne a mis en place en coordination avec l’ARSAgence Régionale de Santé de la Nouvelle-Aquitaine et la Caisse primaire d’assurance maladie en Haute-Vienne une cellule territoriale d’appui à l’isolement (CTAI) des personnes concernées par un isolement ou une mise en quatorzaine.

Seymour MORSY, préfet de la Haute-Vienne, s’est rendu ce mercredi 20 mai dans les locaux de la cellule mise en place en Haute-Vienne.

Elle fait partie des outils de la stratégie sanitaire du plan de déconfinement « DEPISTER – TRACER ISOLER » mis en place pour casser la chaine de transmission du virus.

Lorsqu’une personne est diagnostiquée ou testée positive au COVID + ou a été en contact avec une personne, se pose la question de son isolement : à domicile ou ailleurs. Le rôle de cette cellule est d’organiser sa prise en charge et d’apporter des réponses aux problèmes liés à son isolement : besoins sociaux, matériels ou accompagnement psychologique.

Pour casser les chaines de transmission, il est important d’isoler au plus vite les porteurs du virus et leurs personnes contacts. L’isolement est une mesure de mise à l’abri et n’est pas une sanction. Il doit donc être consenti et adapté.

L’isolement ou la quatorzaine peuvent s’effectuer en priorité à domicile si les conditions sont réunies. Pour celles qui ne pourront pas le faire, la CTAI leur proposera un hébergement dédié dans un hôtel et un accompagnement (portage des repas, entretien des chambres, suivi médical par téléconsultation,…).