Actualités

25 novembre 2018 - Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

 
 
25 novembre 2018 - Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Découvrez le programme des événements organisés en Haute-Vienne autour du 25 novembre 2018.

Origine de cette journée

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes a été instituée le 17 décembre 1999 par l’assemblée générale de l’organisation des Nations Unies qui a retenu la date du 25 novembre, rappelant notamment que la violence à l’égard des femmes découle des inégalités dans les rapports sociaux entre les sexes. Dans sa feuille de route pour l’égalité entre les femmes et les hommes, la Commission européenne a décrit six domaines prioritaires, parmi lesquels figure notamment "l’éradication de toute forme de violence fondée sur le genre". Parmi ces différentes formes de violence se trouvent le viol et autres agressions sexuelles, le mariage forcé, les mutilations sexuelles (55 000 femmes en France), les violences sexistes et sexuelles au travail (loi sur le harcèlement sexuel adoptée par le Parlement en juillet 2012), la prostitution, et le harcèlement sexiste dans les lieux publics.

L'action de l'État

En France, cette problématique ne doit plus être la seule priorité du ministère des droits des femmes mais s’inscrire dans une démarche interministérielle. Le gouvernement souhaite que tous les ministères s’impliquent et définissent une stratégie sur les violences afin que cette politique publique soit relayée par l’ensemble des services de l’État. Lors de son discours du 25 novembre 2017, le Président de la République a donné une nouvelle impulsion en déclarant l’égalité entre les femmes et les hommes grande cause nationale du quinquennat. Il a énoncé les mesures gouvernementales portant sur la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. L’un des enjeux est de diminuer la tolérance de la société aux propos et comportements sexistes, tous domaines et secteurs confondus.

Dans le département, cette politique gouvernementale est déclinée dans le cadre d’un plan stratégique départemental piloté et coordonné par la Direction départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, au travers de l’action de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité.

Ce plan d’action permet d’améliorer la visibilité des violences, de sensibiliser et de promouvoir le respect, d’assurer la prise en charge des victimes, des auteurs et des enfants.

Le programme en Haute-Vienne

Dans le cadre de cette journée du 25 novembre, de nombreuses manifestations ont lieu ce mois-ci dans le département. Retrouvez le programme ci-dessous :

La Mégisserie 14 Avenue Léontine Vignerie à Saint-Junien

  • Mardi 13 novembre de 20h30 à 22h : Théâtre Femmes F(l)ammes de Madani Compagnie

Dix jeunes femmes prennent la parole. Fortes. 10 Feux. 10 Flammes Dix femmes à rire, à pleurer, à cogner, à se révolter.

Ville de Saint-Junien

  • Mardi 20 novembre à la Salle de fêtes Place Deffuas à Saint-Junien de 18h00 à 20h.

En présence de la Sous-préfète, le Substitut du Procureur, la Gendarmerie / France Victimes / CIDFF / Conseil Départemental / ARSL et la délégation aux droits des femmes de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations présentent les dispositifs locaux en matière de prise en charge des victimes de violences conjugales.

L’objectif de cette soirée est de donner une meilleure compréhension de la dynamique territoriale dans le traitement des situations de violences conjugales.

France Victimes 87 et l’ARSL

  • Jeudi 22 novembre en journée : animation d’ateliers auprès des lycéens de Paul Eluard et E. Vaillant à Saint-Junien "les violences sexistes". Ces ateliers sont complétés par des séquences ciné animées en partenariat avec le CCASCentre communal d'action sociale, France Victimes 87 et l’ARSL.

CIDFF Limousin – Ville de Limoges - Délégation aux droits des femmes et à l’égalité

  • Jeudi 22 novembre de 8h45 à 12h30 : session de sensibilisation destinée aux Médiateurs intervenant dans la ville et les quartiers.

"Repérer et accueillir la parole des victimes de violences sexistes et sexuelles".

Ces sessions sont organisées par la DDFE et la direction de la prévention et de la sécurité de la ville de Limoges en partenariat avec le CIDFF dans le cadre du programme de formation de la commission de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

Soirée ciné-débat "Jusqu’à la garde", un film de Xavier Legrand

  • Jeudi 22 novembre  de 20h à 22h, 2 Place Lénine à Saint-Junien : débat animé par des professionnels du Planning Familial, de la Résidence Mère Enfant, de France Victimes 87 et de l’ARSL.

Délégation aux droits des femmes et à l’égalité - DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations

  • Vendredi 23 novembre 14h à 17h : conférence du docteur Karen SADLIER "Violences dans le couple : une souffrance pour l'enfant, un défi pour la parentalité" à l’Espace Simone Veil, 2 rue de la Providence (COMPLET).

L'intervention du docteur Karen SADLIER proposera un éclairage sur les implications psychologiques des violences chez l'enfant et quelle forme de parentalité est à adapter (cette conférence-débat s’adresse principalement aux professionnels du champ social, de la santé, de l’éducation, de la justice et au réseau des partenaires).

Ouverture par Monsieur le Préfet de la Haute-Vienne.

L'exposition "En chemin elle rencontre" réalisée sur la base des albums collectifs "en chemin elle rencontre" des Éditions des Ronds dans l'O. Cette exposition sera visible le jour de la conférence à l’Espace Simone Veil mais également à la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (du 15 au 26 novembre) et à l'espace des Jacobins (le 6 décembre).

France Victimes 87

  • Vendredi 23 novembre de 20h à 22h: sensibilisation de professionnels de santé, notamment de médecins. Cette rencontre se déroulera à Ester Technopole à l’espace Michel Sorbier.

Programme : propos introductif par la délégation aux droits des femmes / L'apport du certificat médical pour la Justice par le Substitut du Procureur du Parquet / Le Certificat médical descriptif et l'ITT intervention du Professeur PARAF, chef de service de la médecine légale du CHU Dupuytren Limoges.

Planning Familial

  • Samedi 24 novembre : "NousToutes"

Organisation d’une marche à Limoges dans le cadre du mouvement national Nous Toutes le 24 novembre 2018, veille de la Journée Internationale Contre les Violences Faites aux Femmes. Le point de départ à Limoges du lancement de cette action sera précisé vers le 15 novembre.

Université & Préfecture – Délégation aux droits des femmes et à l’égalité DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations

  • Jeudi 6 décembre 14h à 18h Campus des Jacobins 88 rue du Pont Saint-Martial.

"Rencontre&Discussions" : le harcèlement sexiste et sexuel dans la rue et à l’Université. "Conférence de Sylvie Cromer, sociologue de l'Université Lille 3 : de quoi le harcèlement sexuel est-il le nom ?" – Restitution de l'enquête Femmes et Déplacements dans la ville de Limoges et son agglomération par Johanna Dagorn et Arnaud Alessandre Docteur en Sociologie, deux tables rondes et pour finir, le lancement officiel du Dispositif d’accueil et d’accompagnement des victimes par Valérie Legros, vice-présidente déléguée à l’égalité femmes-hommes et à la qualité de vie au travail de l'Université de Limoges.

Ouverture par Monsieur le Préfet et le Président de l’Université.

Le numéro national anonyme et gratuit d’écoute pour les femmes victimes de violences, le 3919, est accessible et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les weekends et jours fériés.

Le site web www.stop-violences-femmes.gouv.fr peut être consulté à tout moment.